parution 17 janvier 2014  éditeur Urban Comics  collection DC Presse
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Before Watchmen T7

(kiosque)

L’ombre d’Ozymandias plane sur ce dernier volume puisque le génie humain s’apprête à lancer sa grande machination. Un final inégal suivant les histoires mais qui vaut le coup d’œil pour les amateurs de la série originelle.


 Before Watchmen T7, comics chez Urban Comics de Azzarello, Wein, Straczynski, Bermejo, Rude, Lee, Hughes, Risso, Jones, Whitmore, Martin, Ciardo, Chung, Sinclair, Mulvihill, Loughridge, Lee
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Ce septième numéro contient : Bill Dollar (épisode 1/1) : Benjamin Brady n’aime qu’une seule chose : le football américain. Particulièrement doué dans ce sport, il survole les matchs universitaires et commence déjà à se faire un nom. Jusqu’au jour où un défenseur lui brise le genou sur une action de jeu. Sa carrière est finie et le pauvre William ne sait plus quoi faire dans sa vie. Il se présente pour plusieurs castings afin de devenir chanteur mais en vain. Un jour, il répond à une annonce où on lui propose de jouer un rôle bien spécial : incarner un super héros d’opérette qui protège la compagnie National Bank. Il accepte et devient très vite une véritable légende : le fameux Bill Dollar ! Le comédien (épisode 6/6) : Eddie Blake revient aux USA. Sa réputation de tueur sanguinaire au Vietnam ne le quitte plus et il erre sans véritable but, complètement désœuvré. Il fait encore régner la justice avec sa marque de fabrique : la violence sans limite. Gordy veut le rencontrer pour lui parler de la situation actuelle du pays : Kennedy monte en puissance et les élections se rapprochent. Il fait tout pour que la guerre du Vietnam soit arrêtée, ce qui n’est pas bon pour les affaires… Rorschach (4/4) : Rorschach s’est à nouveau fait piéger par le Crâne Cru. Capturé par ses hommes, il risque de passer un sale moment. Il est aussitôt attaché dans une chambre d’hôtel miteuse et torturé par Lucky, un des hommes de main du mafieux. Pendant ce temps, Crâne Cru s’est totalement métamorphosé. Il a pris le masque de Rorschach et s’est mis à sillonner la ville pour y faire régner l’ordre et la justice… Ozymandias (épisode 6/6) : Ozymandias se rapproche de plus en plus de la mise en place de son plan démoniaque. Il a même dû sacrifier son meilleur élément, la fidèle assistante Marla. En effet, cette dernière en savait trop. Désormais, plus rien ne s’oppose à la mise en place du stratagème. Ozymandias recrute à prix d’or une équipe hétéroclite pour faire un film de science fiction révolutionnaire. Autour de l’équipe, on y trouve un grand scientifique, un grand réalisateur et de nombreuses illustratrices de talent. Personne ne sait quel est l’objectif final mais ils savent qu’ils ont beaucoup de travail avant d’y parvenir. Moloch (2/2): Moloch sort enfin de prison et Ozymandias l’accueille aussitôt. Converti à la religion, il est très vite fasciné par la puissance et l’aura de l’homme le plus intelligent du monde. L’héritier d’Alexandre Le Grand lui propose de se racheter pour tout le mal qu’il a fait. Il devra travailler pour lui et faire des vérifications complexes et minutieuses sur certaines études de son maître. Il devra également rendre régulièrement visite à Janey Slater pour lui apporter un cadeau. La femme n’est autre que l’ex compagne du Docteur Manhattan, celui-là même qui a arrêté Moloch… Dr Manhattan (4/4) : Manhattan ne sait plus quoi faire pour inverser ses visions. Il a supprimé toutes les potentialités de danger mais il n’entrevoit que mort et désolation pour l’avenir. Il sent que le problème vient d’une anomalie particulière. L’homme atome réfléchit et parvient finalement à identifier la source du problème. Il décide alors de rendre visite à Ozymandias, occupé à arrêter des voleurs dans le British Museum.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La préquelle Before Watchmen touche à sa fin avec ce dernier tome. Toutes les séries consacrées à chaque personnage des Watchmen s’achève ici. Le lecteur aura même le droit à un one-shot court et rapide sur un personnage secondaire : Bill Dollar. Plus on se rapproche de la fin de chaque épisode et plus le propos se durcit : le Comédien et Rorschach vivent une véritable plongée en enfer tandis que le pauvre Moloch est encore plus en souffrance quand il sort de prison. Une ombre plane sur ces derniers moments : celle du grand Ozymandias (c’est d’ailleurs lui qui fait la couverture alternative du volume). L’héritier des grands empereurs antiques prépare son plan, celui-là même qui déclenchera l’intrigue de la série Watchmen. C’est d’ailleurs une belle occasion de comprendre tous les rouages de la manipulation de l’homme le plus intelligent (et le plus inquiétant) du monde. C’est aussi une façon d’expliquer les motivations troubles de ce personnage qui se battait pour faire régner la paix. Le tout est une subtile façon de promouvoir la suite, c’est-à-dire la fameuse série créée par Alan Moore. Pourtant, certaines fins sont décevantes par rapport à la qualité de l’histoire de départ. Ainsi, beaucoup reposent sur le principe de reprendre les débuts de Watchmen et l’on est donc guère surpris du final. De plus, certains récits marquants se finissent de façon déroutante. Ainsi, la puissante version de Rorschach de Brian Azarrello déçoit avec un final alambiqué et peu crédible. Seul J. M. Straczynski offre une version totalement inédite et particulièrement intéressante avec Dr Manhattan. Sortant quelque peu du canevas bien connu des Watchmen, il offre un face à face incroyable entre le docteur Manhattan et le milliardaire Ozymandias. Le tout est toujours aussi bien illustré avec les grands dessinateurs américains du moment : Eduardo Risso dessine à merveille le destin grotesque du pauvre Moloch tandis que Jae Lee et Lee Bermejo offrent des versions saisissantes et très particulières de l’univers d’Alan Moore. Là encore, mention spéciale pour Adam Hughes qui joue avec les codes graphiques pour incarner l’étonnant pouvoir cosmique du Dr Manhattan. Cette histoire est une vertigineuse plongée dans les limites de la connaissance humaine et vous en serez tout retourné (Hughes présente d’ailleurs des planches… à l’envers !). Au final, le tout est un retour en arrière de qualité sur une série qui aura marqué l’univers des comics. Les amateurs y reverront avec plaisir les personnages si marquants inventés par Alan Moore.

voir la fiche officielle ISBN 9782365771733