parution 03 juillet 2015  éditeur Urban Comics  collection DC Renaissance
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Policier Super-héros

Catwoman T5

Course de haut vol

Jonglant toujours entre le bien et le mal, Catwoman se lance dans une course de haut vol mais ses intentions sont-elles louables ou bien cachent-elles une fois de plus un réel but ? Un album trop irrégulier pour emballer la plupart des lecteurs.


 Catwoman T5 : Course de haut vol (0), comics chez Urban Comics de Fisch, Layman, Nocenti, Lopresti, Oliffe, Richards, Oback, Dodson
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2015

L'histoire :

Il y a 6 ans de cela, Selina Kyle n'est pas encore la cambrioleuse masquée surnommée Catwoman. Pourtant, la jeune femme s'adonne déjà, avec plus ou moins de talent, à l'art du vol. Elle vole le sac à dos d'un homme en costard qui est en train d'incendier une chauffeuse de taxi. Selina est persuadée d'avoir tirée le gros lot mais à l'intérieur se trouve juste du matériel d'escalade. Elle essaie de revendre l'équipement à un prêteur sur gages mais l'arrivée prochaine d'une tempête sur Gotham pousse tous les commerçants à protéger leur vitrine avec des planches. Selina décide donc d'aller faire quelques courses dans la superette du coin mais alors qu'elle prend quelques articles, un homme très riche, Arnett Crocker, annonce qu'il achète tout le stock, et ce au détriment des clients et du propriétaire qui n'est pas d'accord. Pour la chapardeuse, l'utilisation du matériel d'escalade pourrait être utile pendant la soirée organisée par Crocker. Elle pourrait ainsi voler le voleur...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce cinquième tome de Catwoman ne risque pas d'emballer les foules ni même de faire autant parler de lui que le premier opus de la série. Avec ses 240 pages au compteur, l'album contient une petite dizaine d'épisodes. Pour débuter, nous avons un chapitre en lien avec L'An Zéro , événement imaginé par le scénariste Scott Snyder et qui a touche toutes les séries de l'univers de Batman. John Layman nous montre une Selina Kyle encore novice en terme de vol et qui gagne ses galons de voleuse en corrigeant un homme riche et sournois. Cet épisode est assez sympathique à suivre et bien dessiné par Aaron Lopresti. Ensuite, nous avons droit à plusieurs chapitres en lien avec Gothopia, un crossover qui touchait principalement Detective Comics et qui imaginait un monde utopique. Ce passage n'est pas vraiment très intéressant et n'a d'intérêt que si l'on suit la seconde série mettant en scène Batman. Cette grosse centaine de pages aurait eu sa place dans un hors-série en kiosques et pas ici. L'histoire est donc peu accessible et loin d'être passionnante. Enfin, l'album inclue le tie-in du crossover Futures End. Là encore le résultat est dispensable. La chapardeuse préférée des fans ne s'illustre pas vraiment dans ce tome que l'on préférera oublier au plus vite. Pour revoir la féline héroïne, rendez-vous dans Catwoman Eternal.

voir la fiche officielle ISBN 9782365777698