parution 28 juin 2013  éditeur Urban Comics  collection DC Presse
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

DC Saga T14

(kiosque)

Une poignée d'épisodes : les origines de Shazam revisitées, les dernières heures de Krypton et ce qui a sauvé Superman et Supergirl, Flash dans un flashback et enfin la Ligue de Justice des Ténèbres, dans des chapitres en un peu inégaux.


 DC Saga T14, comics chez Urban Comics de Green, Lemire, Johns, Lobdell, Manapul, Buccellato, Johnson, Frank, Asrar, Janin, Rocafort, Basri, Anderson, Herring, Gho, McCaig, Arreola, Dodson
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2013

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
- Justice League # 0 : Shazam ! : Billy Batson est un petit garçon orphelin. Il s'est forgé un sale caractère pour résister aux dures épreuves qu'il a connues. Il est loin de se douter que la magie va tout changer pour lui...
- Superman # 0 : Every End Has a Begining (Toute fin a un commencement) : Jor-El est un des plus grands scientifiques de la planète Krypton. Sa dernière découverte annonce une catastrophe sans précédent. Il détient en effet les preuves que Krypton se meurt...
- Flash # 0 : The Flash (Catharsis) : Barry Allen est flic. Il bosse dans les labos de la police scientifique, mais par un jour d'orage, il est frappé par la foudre. Dans le coma, sur son lit d’hôpital, sa vie défile dans son esprit...
- Supergirl # 0 : The End of the Begining (La fin du commencement) : Sur Krypton, deux frères, Zor-El et Jor-El sont de brillants scientifiques. Chacun a découvert une horrible vérité : leur planète vit ses dernières heures. Prisonniers de leur secrets, ils refusent de se parler pour ne pas trahir leur terrible découverte. Et chacun essaiera de sauver sa progéniture...
- Supergirl # 13 : Sanctuary (Sanctuaire) : Supergirl pensait avoir tué accidentellement Simon Tycho, un milliardaire qui la traquait. Mais le voici qui rvient lui demander des comptes...
- Justice League Dark #10 : The Black Room (La chambre noire, 2ième partie) : La Ligue de Justice des Ténèbres est emmenée par John Constantine, célèbre sorcier anglais à la recherche de manuscrits occultes...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après avoir rebooté toutes ses séries il y a quelques mois, D.C.Comics propose une flopée de numéro zéro pour chacune d'entre-elle. Le numéro 0, c'est encore une belle invention pour proposer de nouvelles origines de personnages. Entre le back up et la préquelle, encore un bon moyen de faire du neuf avec du vieux ! Un concept devenu courant, mais qui peut aussi s'avérer plaisant. C'est le cas du Shazam qui ouvre le bal. Geoff Johns est à son aise et Gary Frank continue à envoyer des planches superbes. PuisSuperman et Supergirl connaissent leurs dernières heures sur Krypton, dans deux épisodes miroirs. Si Kenneth Rocafort illustre de fort belle manière les dernières heures de la planète, c'est loin d'être le cas de Mahmud Asrar, qui donne l'impression de bâcler un peu trop souvent le boulot avec la cousine tricolore. Ces deux chapitres sont entrecoupés par Flash, qui a l'avantage de recoller à la qualité de la série, quelque peu écornée par les numéros précédents. Puis on a droit à une seconde ration de Supergirl, pour un chapitre qui est le seul à être dans la continuité. Mike Johson écrit une confrontation bavarde et creuse, alors que Sami Basri déroule un visuel à la façon de Mahmud Asrar, mais avec des traits encore plus simples et des décors réduits à peau de chagrin. La série démarrait assez bien, cela fait un moment qu'elle livre des épisodes communs. Enfin c'est la Justice League Dark qui ferme la marche. Cette version ténébreuse de héros qui évoluent dans le paranormal permet surtout de mettre en avant John Constantine, dans des aventures moins hardcore que celles traitées dans Hellblazer. Pas sûr que les puristes du magicien anglais cautionnent tous ce virage éditorial ! Ce qui est regrettable, c'est que cette série n'a pas été publiée depuis son début, ce qui fait que le lecteur débarque en pleine aventure. Bref, ce numéro est un peu inégal mais pas inintéressant. A vous de voir si le mélange vous convient !

voir la fiche officielle ISBN 9782365771481