parution 02 octobre 2015  éditeur Urban Comics  collection Urban Indies
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Independant

Deadly Class T1

Reagan youth

Fils d'immigré et SDF depuis quelques mois, Marcus intègre une académie un peu spéciale où les étudiants érigent le meurtre au rang d'art ultime. Une mise en bouche fascinante et décrivant une adolescence fantasmée et meurtrière.


 Deadly Class T1 : Reagan youth (0), comics chez Urban Comics de Remender, Craig, Hollingsworth
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Marcus Lopez et ses parents ont quitté le Nicaragua pour les USA alors qu'il n'avait que 5 ans. Lors d'une promenade sur l'un des ponts de San Francisco, une femme se suicide en sautant des hauteurs et tue ses parents sur le coup. Marcus grandit à l'orphelinat avant de s'enfuir. Il trouve alors refuge dans la rue. Pendant de longs mois, il survit en faisant la quête ou en volant des portefeuilles. De longs mois passent et l'envie de vivre n'est plus là. Légèrement parano, il a l'impression d'être suivi. Il pense au suicide et alors qu'il est proche de commettre l'irréparable, il change d'avis. Le soir de la fête des morts, Marcus se balade au milieu de la foule. Son regard vagabonde et finit par remarquer une jeune femme qu'il a l'impression d'avoir déjà vue. Alors qu'il se dirige vers elle pour aller lui parler, un type lui souffle de fuir au plus vite car des hommes armés arrivent. En voyant effectivement ces types les pistolets à la main, Marcus fonce à travers une ruelle. Il ne parvient pas à les distancer. Alors qu'il est à bout de souffle, une moto arrive. Dessus se trouve la jeune femme qu'il a vue quelques minutes auparavant...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jusqu'à Deadly Class, le dessinateur canadien Wes Craig faisait office d'artiste doué mais clairement sous-exploité par ses éditeurs ou par les récits sur lesquels il œuvrait. Il aura fallu qu'il collabore avec Rick Remender pour que son talent explose littéralement au visage des lecteurs. Tous les deux, en co-créant Deadly Class pour le compte d'Image Comics, ont imaginé un récit atypique dans lequel le trait de Wes Craig s'épanouit totalement. Entre les différentes techniques employées, les cadrages spectaculaires et un découpage à l'efficacité impeccable, les dessins surprennent d'un bout à l'autre de l'album. La colorisation de Matt Hollingsworth convient à merveille aux planches de Craig et la palette restreinte de couleurs insuffle à Deadly Class une vraie personnalité. L'histoire de Rick Remender est elle aussi au diapason. Nous suivons durant les premières pages le parcours de Marcus Lopez, un jeune homme vivant dans la rue depuis qu'il s'est enfuit de l'orphelinat. Par le biais d'une narration très immersive, nous suivons les interrogations et la douleur des souvenirs de cet adolescent pour qui l'espoir et l'envie de vivre diminuent jour après jour. Seulement, alors qu'il ne s'y attendait plus, on lui propose d'intégrer une académie secrète où le crime est enseigné sous toutes ses formes. Entre la chronique sociale et le délire fantasmé, Rick Remender démarre son récit sur les chapeaux de roues et nous emmène dans un univers très original. L'action se déroule à San Francisco en 1987, une époque où Ronald Reagan préside les USA. De cette période qu'il a bien connue, le scénariste ressort quelques clins d'œil qu'il intègre fort bien au récit. Pour les plus anciens, on parlera peut être de Breakfast Club mais à la sauce punk ! L'ambiance est différente mais l'aspect "bande de potes" identifiable à une époque précise (les années 80) l'évoque fortement. Particulièrement réussi visuellement mais aussi scénaristiquement, Deadly Class est le genre de surprise que l'on n'attendait pas et qui nous rend d'ores et déjà addict.

voir la fiche officielle ISBN 9782365775946