parution 18 octobre 2019  éditeur Urban Comics  collection DC Rebirth
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action Super-héros

Hal Jordan : Green Lantern T1

Hal Jordan a toujours été une forte tête au sein du Corps des Green Lantern, Mais au cours d’une enquête de la plus haute importance, il va remettre en cause toutes les valeurs défendues par le Corps...


 Hal Jordan : Green Lantern  T1, comics chez Urban Comics de Morrison, Sharp, Oliff
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2019

L'histoire :

Hal Jordan est un dur à cuire. Mais depuis qu'il a quitté le Corps des Green Lantern pour la Terre, il peine à garder un travail tant son caractère bien trempé l'amène à être licencié pour insubordination en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Un jour, alors qu'il chemine tranquillement au bord d'une petite route déserte, il est pris à partie par des mystérieux hommes qui s'avèrent être des extraterrestres. Après s'être débarrassé de ses agresseurs, Hal découvre au loin le vaisseau de son ex-collègue du Corps, Chriselon. Ce dernier est à l'agonie. Il transportait de dangereux prisonniers qui viennent de s'échapper et menacent la galaxie. Il est donc temps pour Hal Jordan de redevenir un Green Lantern ! Mais à peine a-t-il fait son grand retour au sein du Corps qu’un de ces collègues est retrouvé sauvagement assassiné. A priori tout porte à croire que les terribles Dark Stars seraient liés à ce meurtre et qu’un traître se serait glissé dans les rangs des Corps... Au fil d’une mission dangereuse qui l’amène sur la piste de la dévoreuse de soleil, la comtesse Belzebeth, Hal Jordan découvre avec effroi que la Terre vient de disparaître ! En effet, elle a été volée par des esclavagistes qui comptent bien la revendre au plus offrant...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dire que Grant Morrison était attendu au tournant par toute une horde de lecteurs de DC Comics est un doux euphémisme tant le génial scénariste a traîné des pieds pour travailler sur Green Lantern. En effet, peu passionné par cet univers cosmique, Morrison a dû négocier une carte blanche auprès de l’éditeur pour pouvoir avoir les mains libres sur la nouvelle série Hal Jordan : Green Lantern, réalisée en tandem avec le dessinateur Liam Sharp. Autant dire que ce nouveau run a été scruté par les fans de Green Lantern... et a rencontré un succès certain ! Ainsi, même si les premières pages mettent en place une entrée en matière plutôt poussive voire carrément brouillonne, on retrouve quand même au fil de la lecture la patte d’un Grant Morrison, notamment dans le découpage narratif de son histoire bourrée de références. On sent que le scénariste prend ses marques avec l’univers de Green Lantern – et de l’énorme « bestiaire intergalactique » qui va avec – mais qu’il est animé de la volonté d’y apporter une certaine plus-value, notamment en mettant en avant les failles et les doutes des héros. De plus, on va avoir droit à une série auréolée d’une ambiance SF surannée des années 1970 au travers de laquelle un Hal Jordan bad ass se taille la part du lion avec des scènes explosives et des dialogues souvent en forme de punchlines. Bref, Grant Morrison semble s’en donner à cœur-joie dans cette aventure cosmique (quitte à parfois y perdre le lecteur) tandis que son acolyte Liam Sharp met en place des dessins impeccables et redoutables de précisions. En effet, ce dernier réalise un subtil grand écart avec des illustrations modernes et des approches artistiques à l’ancienne, en hommage au comic books de SF d’antan. Mine de rien, ce parti pris s’avère payant car ce Hal Jardan : Green Lantern nouvelle mouture propose une sorte de retour aux sources sans jamais dénaturer les travaux façonnés par Roger Dean, Virgil Finlay et bien d’autres. C’est une sorte de rupture tranquille, comme dirait l’autre... En définitive, même s’il est indéniable que Grant Morrison n’est pas encore tout à fait à son aise avec l’univers de Green Lantern et le personnage d’Hal Jordan, ce premier tome qui regroupe les six premiers numéros de la série Comics fait montre d’un savoir-faire indéniable. Le duo Morrison / Sharp est certes encore un peu en rodage, mais la machine est belle et bien sur les rails...

voir la fiche officielle ISBN 9791026816256