parution 04 mai 2018  éditeur Urban Comics  collection DC Rebirth
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Nightwing Rebirth T3

Nightwing doit mourir

Dick Grayson a de nombreux soucis à régler, tant dans sa ville que dans sa vie privée. Une suite peu originale et qui passe à côté de quelques bonnes idées.


 Nightwing Rebirth T3 : Nightwing doit mourir  (0), comics chez Urban Comics de Mc Millian, Seeley, Fernandez, Jung, Duce, Sotomayor, Reis, Oclairalbert
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Qui peut bien être le nouveau Batman? C'est la question que tout le monde se pose sur Cuitter. Robin suit la conversation et pose lui même la question à ses alliés, les Titans. Pour eux, il n'y a pas de doute: cela ne peut être Dick Grayson, Nightwing. Il faut dire qu'à lui seul, il fait régner l'ordre à Blüdhaven. Robin est furieux et compte bien s'expliquer avec son ancien partenaire car pour lui, c'est le fils des Batman qui mérite ce titre et personne d'autre. Nightwing est justement occupé à arrêter des petits gangsters qui ont formé le groupe «Les cavaliers». C'est un jeu d'enfant pour les arrêter mais, alors que la bataille se termine, Nightwing reçoit un appel de sa copine, Shawn, l'ancienne criminelle. Elle lui avoue qu'elle n'a pas ses règles et qu'elle a besoin de lui pour faire le test de grossesse. Dick est choqué par cette nouvelle et s'apprête à partir mais c'est le moment où Robin arrive. Il veut s'expliquer avec Nightwing et la conversation démarre très mal. Cependant, Nightwing n'a pas le temps de régler ce problème et se rend en urgence chez Shawn. Stressé, il lui demande des explications mais il se rend vite compte qu'elle est pas là. Shawn semble avoir été enlevée...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Nightwing est le justicier de la ville de Blüdhaven. Dans ce 3ième opus, on revient en arrière avec des rencontres qui sentent la nostalgie et le passé. C'est ainsi que Robin refait son apparition, le temps de quelques cascades et missions rondement menées. Une des couverture rend d'ailleurs hommage à Frank Quitely, en reprenant la composition que ce dernier avait réalisée sur l'arc de Grant Morrison. L'arrivée du fils de Batman est l'occasion de remettre en question la légitimité de Nightwing. Ajoutez à cela que le justicier apprend qu'il va être père et que son double maléfique, Deathwing, menace sa compagne, le tableau est complet. Malheureusement, il est aussi bien fade. Tous ces événements sont beaucoup trop rapidement expédiés au profit de l'action et d'un affrontement final complexe et peu clair. De plus, les dialogues sont plats et la psychologie des personnages bien mince. Le rythme est pourtant assez prenant mais Nightwing, s'il est sympathique, est bien loin du charisme d'autres justiciers célèbres à la cape. La confrontation entre Dick et Damian est loin de tenir ses promesses et au final, on n'est guère surpris ni emballé. Et ce n'est pas l'histoire avec Kid Flash en bonus qui va sauver le reste, bien au contraire. Le graphisme est plutôt agréable et moderne avec des couleurs vives et à la dominante bleue voire bleue nuit. Javier Fernandez fait un beau travail, tant pour les costumes que pour incarner des vilains détestables. Rendons justice à Nightwing: Dick Grayson méritait certainement meilleure histoire !

voir la fiche officielle ISBN 9791026813576