Scalped T3 : Mères mortes (0), comics chez Urban Comics de Aaron, R.M. Guéra, Furno, Leon, Brusco, Jock ©Urban Comics édition 2012

Scalped T3

Mères mortes

Tourmenté par son boulot de policier et le double-jeu qu'il mène, Dash tombe sur deux meurtres particulièrement violents, celui d'une mère de famille junkie et celui de sa propre mère. Un polar sombre, âpre et très prenant.

L'histoire : Comme souvent, Dash Bad Horse fait d’effrayants cauchemars. Il se voit mourir de différentes façons et cela lui provoque de véritables terreurs nocturnes. L’un des derniers en date lui rappelle son enfance et la fois où sa mère avait essayé désespérément de l’intéresser au folklore de son peuple. Au petit matin, Dash enfile son costume de policier de la réserve indienne et file dans un petit immeuble pour y coffrer divers trafiquants ou consommateurs de drogue. Plus loin dans les collines, le cadavre de la mère de Bad Horse est retrouvé. Si Red Crow, chef de la réserve, est sur les lieux, c’est afin de rendre un hommage à celle qu’il a aimé et pas à l’activiste qui l’a combattu. L’indien demande à ce que l’on prévienne Dash mais ce dernier s’en fiche éperdument. Il préfère poursuivre sa mission. Pourtant, lui qui est si insensible et dur avec les autres, découvre des enfants dans une pièce de l’immeuble où lui et ses hommes viennent d’intervenir. Ceux-là sont les enfants d’une junkie qui vient d’être retrouvée étranglée. Dash va bizarrement tout faire pour protéger ces gosses, quitte à apprendre à l’aîné certaines choses qu’il pourrait regretter plus tard…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  C’est après plusieurs mois d’une attente insoutenable qu’est enfin arrivé ce troisième opus de Scalped. Cette série est issue de l’esprit d’un des scénaristes les plus intéressants de ces dernières années, à savoir Jason Aaron. Lui qui est récemment à l’œuvre sur Wolverine livre une fois encore un récit de haute volée avec Mères mortes. Les tensions sont toujours plus grandes dans la réserve indienne de Prairie Rose et Dash est de plus en plus tendu. Ce dernier a quitté l’endroit à l’adolescence et est devenu militaire, puis un agent du FBI infiltré auprès du grand chef des lieux afin d’obtenir suffisamment de preuves pour le condamner. Le problème est que les difficultés s’accumulent. Sa mère est assassinée sauvagement, un des indiens de la réserve qu’il exècre le plus est un infiltré lui aussi et son chef lui tape sur les nerfs. Un climax tendu et violent qui sied parfaitement à une histoire parfaitement dirigée et surtout pleine de rebondissements. La série monte en puissance et l’arrivée de nouveaux personnages risque de faire couler de nombreux hectolitres d’hémoglobines par la suite. Cet opus se montre par contre moins hot que les précédents, Carol n’étant présente qu’épisodiquement. Les dessins sont toujours l’œuvre du serbe RM Guéra. Son style assez particulier ne fait certes pas l’unanimité mais mérite que l’on se force un tantinet au départ pour savourer un tel polar. Secouru par John Paul Leon et Davide Furno sur deux épisodes, le visuel est à l’instar du scénario, équivoque et sec comme un coup de trique ! Amateurs du genre, Scalped est une lecture plus qu’avisée.

  • scénar dessin


15 août 2011



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 15.00-5% = 14.25

sur


 Scalped T3 : Mères mortes (0), comics chez Urban Comics de Aaron, R.M. Guéra, Furno, Leon, Brusco, Jock ©Urban Comics édition 2012

04 octobre 2012

Urban Comics

Vertigo Classiques

voir la fiche officielle

9782365770965

ado / adulte

Policier, Thriller, Western