parution 05 octobre 2018  éditeur Urban Comics  collection DC Rebirth
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Super-héros

Suicide Squad Rebirth T5

Qui aime bien, châtie bien

Amanda Waller doit faire un choix difficile : elle va donc utiliser la Suicide Squad pour une mission ultra violente. Combats, actions, explosions et trahisons : une suite sans surprise mais on ne change pas une équipe qui bourrine !


 Suicide Squad Rebirth T5 : Qui aime bien, châtie bien (0), comics chez Urban Comics de Williams, Vazquez, Ferreyra, Padilla, Cafaro, Hi-fi colour, Lucas, Bermejo
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2018

L'histoire :

Amanda Waller est convoquée à Washington. L'opinion publique est très tendue depuis les attaques des meta-humains et les interventions de la Suicide Squad. Elle doit donc répondre de tout cela devant les plus grandes sommités. Heureusement, la directrice de l'escadron ne se démonte pas et ment sans arrêt pour protéger ses intérêts. Dans le même temps, la Suicide Squad est en mission. Dans un avion, ils se rendent en Bulgarie pour arrêter le doctor Karla, le leader du Peuple. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu. Ils sont attaqués par plusieurs missiles. Harley, sans se démonter, ordonne à l'Enchanteresse d'intervenir avant qu'ils s'écrasent au sol. La magicienne utilise un puissant sort pour transformer l'appareil en gigantesque dragon. L'arrivée de la Suicide Squad fait des étincelles et le dragon pulvérise tout sur son passage.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La Suicide Squad ne fait décidément rien comme les autres. Cette nouvelle intrigue orchestrée par Rob Williams met en avant un nouvel ennemi qui va amener Amanda Waller dans une direction bien particulière. Si le principe de base pouvait séduire, le reste est du classique et du déjà vu. Les multiples changements de camp sont la marque de fabrique de la Suicide Squad et les membres oscillent sans arrêt entre le bien en le mal, sans jamais vraiment qu'on comprenne leur véritable place. Cette équipe de déménageurs est surtout un formidable prétexte pour un déluge d'actions à tout va et de combats tous azimuts. Comme si Killer Croc avait écrit l'intrigue, le tome joue constamment sur des scènes d'affrontements à grande échelle, de coups qui pleuvent, d'explosions spectaculaires et de pouvoirs qui se déchaînent. Rien de bien nouveau finalement mais cela plaira assurément aux amateurs de l'équipe déjantée de Harley Quinn. Sans être passionnant ni original, le scénario a au moins le mérite d'être efficace. L'ensemble vaut surtout pour le dessin de Gus Vasquez et Agustin Padilla. Tout en fluidité et en rythme, le graphisme est très agréable et de nombreux personnages ont beaucoup de charisme, même les plus ignobles de la bande ! Vous reprendrez bien une dose de combats gratuits?

ISBN 9791026813835