interview Comics

Drew Weing

©Çà et là édition 2012

A sa sortie, En mer a surpris par son format atypique et son histoire simple invitant à l'évasion. Ce bel hommage à la mer et à ceux qui la pratiquent est l’œuvre d'un artiste dont la carrière est en plein essor. Drew Weing a profité du dernier festival d'Angoulême pour converser avec nous. Un auteur timide et aussi touchant que son album...

Réalisée en lien avec l'album En mer
Lieu de l'interview : Festival d'Angoulême

interview retranscrite
par
30 septembre 2012

Bonjour Drew Weing, peux-tu te présenter ?
DW : Je m'appelle Drew Weing, je vis dans l'Est de la Géorgie, aux USA, avec ma femme Eleonor Davis, qui fait aussi des comics. Je suis très content d'être en France pour le salon d'Angoulême, même si je suis très fatigué ! En tout cas, le festival est assez incroyable et les gens sont très chaleureux. Je ne regrette pas d'être venu.

© Drew WeingQuelles sont tes influences ?
DW : Énormément de choses. Beaucoup de comics publiés dans des journaux. Et aussi des artistes comme Gustave Doré qui faisait aussi bien des dessins que de la sculpture.

En mer est une lecture très surprenante...
DW : A Savannah, il y a une grande rivière. Là-bas, j'y ai trouvé toutes mes inspirations. Du bar au port, tout m'est venu de là. J'ai commencé par faire une ou deux illustrations, puis j'ai improvisé. Jusqu'à ce que je parvienne à en faire un album. En fait, ce que je dessine dans En mer est réellement comme ça à Savannah ! C'est une ville superbe et le côté fiction collait bien avec elle.

Tu utilises un mode narratif assez original. L'histoire avance page par page par la biais d'une seule illustration...
DW : Cette façon de faire n'a pas été facile à mettre en place. J'aurais pu modifier certaines pages. J'y ai pensé. J'ai vu progressivement que conserver une narration page par page m'obligeait à me dépasser. Je pense que l'album aurait été très différent au final et n'aurait pas eu autant de retours positifs. J'ai pensé chaque page comme un instantané d'une scène. L'édition française est vraiment bien car elle a conservé la taille de l'album original.

© Drew WeingAs-tu des prochains projets ?
DW : Oh oui, mon prochain album est presque fini. J'ai encore du travail mais j'en viens à bout. J'espère que vous aurez la chance de le découvrir en France par l'intermédiaire de çà et là.

As-tu eu des coups de cœur récemment en BD ?
DW : Il y en a tellement. J'adore les auteurs français comme David B. ou Sfar. Je suis toujours ce qu'ils font.

Si tu avais le pouvoir de visiter le crâne d'un autre auteur pour en comprendre le génie, qui choisirais-tu ?
DW : Cela est loin d'être simple. Je dirais Samuel Johnson. Vous le connaissez peut-être en France sous le nom de Docteur Johnson. C'est le créateur du premier dictionnaire. J'aurais aimé discuter avec les personnes qu'il côtoyait ou juste avec lui.

Merci Drew !

© Drew Weing