parution 19 juin 2015  éditeur Ankama  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Mondes décalés Shônen

City Hall T7

Amelia, Arthur et Jules peuvent enfin pénétrer dans le Monde à l’Envers pour récupérer la description de leur ennemi juré, Lord Black Fowl... Conclusion surprenante et rythmée d’une série géniale !


 City Hall T7, manga chez Ankama de Guérin, Lapeyre
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Ankama édition 2015

L'histoire :

Grâce à l’aide de Nikola Tesla, un autre génie, Jules Verne a enfin pu réactiver la porte permettant de rejoindre le Monde à l’Envers créé par l’énigmatique Lewis Carroll. Reste à savoir si le portail est bien au point et s’il n’y a aucun risque à le traverser. Sans en discuter avec les autres, Amelia décide alors d’utiliser l’écrivain Howard Phillips Lovecraft comme cobaye, une façon de se venger de l’homme qui a tué ses parents lorsqu’elle était enfant. Avant que ses amis n’aient pu lui reprocher son acte, Amelia rassure tout le monde car le passage n’est pas mortel. Par contre, Lovecraft s’est délivré et est dorénavant libre de laisser exploser sa folie au cœur du Monde à l’Envers ! Il est désormais grand temps pour tout le groupe d’entrer à son tour dans l’univers de Carroll afin de sauver Harry Houdini et de récupérer la description du papercut maléfique Lord Black Fowl pour l’arrêter une bonne fois pour toutes. Jules, Amelia, Arthur Conan Doyle, Tesla, Victor Hugo et Edgar Allan Poe passent le portail et se retrouvent directement face à Lovecraft associé à Reverso, le double maléfique d’Houdini. Et ce n’est pas tout, certains membres du groupe qui avaient bien caché leur jeu depuis le début révèlent leurs véritables intentions en s’associant également aux deux ennemis...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après trois ans d’aventures intenses au sein de ce Londres victorien à la sauce steampunk où les écrivains les plus célèbres peuvent donner vie à leurs créations couchées sur papier, voici venu l’ultime tome de la série. Le temps est venu pour Rémi Guérin de nous révéler les derniers mystères tout en montrant la fin du conflit entre le papercut à l’identité encore secrète, Lord Black Fowl, et l’écrivain de génie Jules Verne. Au cours de ce tome 7, le scénariste nous propose un récit très dense et rythmé où trahisons, révélations, surprises et action fonctionnent à plein régime. Cette conclusion est également l’occasion de revoir, pour notre plus grand plaisir, tous les personnages les plus importants du manga, car chacun aura un (petit) rôle à jouer. Bref, vous l’aurez compris, ce septième volume tient toutes ses promesses d’autant que la conclusion est également de haute volée. En effet alors que le final d’une série est souvent décevant, celle de City Hall vous laissera sur les fesses tant elle est à la fois poignante et particulièrement surprenante. Aux dessins, Guillaume Lapeyre livre aussi une excellente partition avec une réelle maîtrise des codes manga et une aisance certaine pour mettre en scène les personnages de la série, pour nous proposer des décors somptueux et des scènes de baston à coups de papercut d’un dynamisme se bonifiant encore. Enfin dès 2016, un spin-off du nom de City Hall Icons démarrera et chaque tome sera une histoire unique mettant en scène un des héros de la série. Le premier annoncé est Harry Houdini mais, si Guérin sera toujours à la barre du scénario, ce ne sera plus Lapeyre qui se chargera des dessins. Affaire à suivre...

ISBN 9782359105216