parution 11 juin 2009  éditeur Asuka  collection Asuka Shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Seinen

Hokuto No Ken - La légende de Julia

Avant que la Terre ne soit ravagée, Julia découvrit auprès de Kenshirô qu'elle pouvait forcer le destin. Elle rencontra également Shin pour la première fois. Un recueil moyen à réserver aux fans qui ont déjà lu la série.


Hokuto No Ken - La légende de Julia, manga chez Asuka de Hara, Buronson, Kasai
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Asuka édition 2009

L'histoire :

Ce recueil est composé de deux histoires :

  • Avant que la civilisation ne soit détruite, celle qui allait devenir le dernier général du Nanto n’était connue que sous le nom de Julia. Accompagnée par Kenshirô, Julia fait route vers le temple du Hokuto. Elle dit s’y rendre pour revoir maître Ryûken, mais la vérité est toute autre : à l’arrière de la voiture se trouve Saya, la jeune servante de Julia. Celle-ci est toute contente car sa maîtresse lui a promis qu’elle passerait les trois prochains jours au temple et qu’elle pourrait y voir Toki dont elle est amoureuse. Mais Ken voit bien que Julia lui cache quelque chose qu’elle a vu grâce à son pouvoir de prescience… Arrivés au temple, tous trois rencontrent Jagi qui se fait un plaisir sadique d’annoncer à Saya que le temple du Nanto vient d’être détruit et que son père est probablement mort…
  • Un homme se dirige à moto vers le village reculé du Nanto lorsqu’il est forcé de s’arrêter, la route étant obstruée par un tronc d’arbre énorme. Apparaît alors Julia qui lui explique que l’arbre a du tomber à cause de la récente tempête mais que la route est un cul-de-sac menant uniquement au village du Nanto et qu’il a probablement du se tromper de route. Le jeune homme se présente alors : il s’agit de Shin, l’héritier du Nanto Kôshûken, et il se rend auprès du saint maître du Nanto pour passer l’épreuve d’approbation qui fera de lui l’héritier officiel. Le jeune homme tombe immédiatement sous le charme de Julia mais l’inverse n’est pas réciproque : lors de l’épreuve, Julia se rend compte que Shin est incapable de compassion et rejette le jeune homme lorsqu’il lui déclare sa flamme. Shin est alors fou de rage…

    Ce qu'on en pense sur la planète BD :

    Les premières pages de ce recueil nous promettent beaucoup : on y voit Julia en grand général du Nanto et on s’attend à voir toute la partie de l’histoire concernant son destin avec Kenshirô avant qu’ils ne soient séparés lors du grand cataclysme nucléaire. Pourtant, les histoires présentées prennent place bien plus tôt et ne s’avouent pas à la hauteur de nos espérances, surtout en ce qui concerne la première qui s’avère finalement un peu surfaite et ne raconte « que » l’histoire de Julia et Ken qui découvrent qu’on peut forcer le destin « grâce à la profondeur et à la sincérité de ses sentiments ». La seconde a déjà plus d’attraits en narrant la première rencontre de Shin avec Julia ainsi qu’avec Jûza le nuage. Les deux hommes donneront dans le futur leur vie pour la jeune femme mais ne le savent pas encore, et ce récit nous fait un peu mieux comprendre pourquoi. Tout cela est très joliment mis en images avec un trait très fin aux accents parfois shôjo tant les protagonistes sont beaux, certains effets étant encore renforcés par la présence de tramages de type « petites étoiles » ou encore « petites bulles brumeuses ». D’ailleurs, cela créé parfois un décalage avec les habitudes de l’univers de Ken, mais rien de bien grave, d’autant que ce style particulier colle bien à l’époque d’avant les troubles (le monde était encore beau alors) et permet même de rendre crédible le posage des personnages (on peut en effet se la péter dignement lorsqu’on est aussi fort et aussi bien gaulé que ces messieurs là !). Si le fond est moyen, la forme est donc plaisante même si elle décontenancera quelque peu les fans habitués à des graphismes plus virils (d’autant que quelques touches d’humour sont même présentes et mises en scène de façon comique ! Une hérésie !). A lire pour ceux qui en veulent encore après avoir terminé la série originelle (c’est important pour ne pas se spoiler l’histoire de base).

    voir la fiche officielle ISBN 9782849655795