parution 10 octobre 2012  éditeur Delcourt  collection Akata Gingko
 Public ado / adulte  Thème Sport - Baston, Seinen

Coq de combat – réédition T8

Sugawara et Ryô s’entraînent : si le premier est dans un centre spécialisé, le second connaît quelques déboires et décide de prendre des stéroïdes. Ryô s’enfonce encore plus du côté obscur dans cet opus transitoire au rendu efficace.


 Coq de combat – réédition T8, manga chez Delcourt de Hashimoto, Tanaka
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

L’histoire du meurtre des parents de Ryô Narushima s’est ébruitée dans les journaux. La productrice de la TV se demande si cela ne va pas nuire au combat organisé au Tokyo Dôme contre Sugawara, mais le scénariste lui rétorque qu’au contraire, cela fera l’effet inverse car tous voudront voir cet affrontement ultime du « bien » contre le « mal ». De son côté, Ryô veut trouver un moyen de devenir plus fort. Il va donc demander au médecin marron de lui préparer des doses de stéroïdes anabolisants. Le médecin le met en garde contre les effets secondaires, mais Ryô est prêt à tout pour gagner. Comme le combat approche, le scénariste a trouvé une salle pour que Ryô puisse s’entraîner autant qu’il le souhaite. Le jeune homme passe dès lors tout son temps à s’entraîner et à développer sa musculature. Mais les ennuis ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez : Yamazaki, le chef yakusa qui emploie Ryô, vient annoncer à Tôkichi qu’il interdira à Ryô de monter sur le ring du Tokyo Dôme s’il n’y a pas un moyen de récupérer une partie des recettes d’une manière ou d’une autre. De son côté, Ryô va bientôt ressentir les premiers effets secondaires violents dus à ses injections...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La révélation du passé meurtrier de Ryô Narushima dans les journaux fait du bruit dans ce 8ème volet, mais finalement beaucoup moins qu’on l’aurait cru. En réalité, cela permet à l’auteur de préparer encore mieux les enjeux pour le combat à venir, mais surtout de donner indirectement des nouvelles du garçon à sa sœur. De fait, on découvre où en est la situation de cette dernière, et l’évolution qu’elle est en train de connaître pourrait bien l’amener à revenir un peu plus dans la suite de l’histoire. Du côté de Ryô, le karatéka s’enfonce d’un cran supplémentaire du mauvais côté : ne voyant pas comment il va pouvoir gagner contre son adversaire en l’état actuel, il décide de booster son physique à coup de stéroïdes anabolisants. Cumulé avec l’entraînement que l’on suit dans le reste du volet, cela lui permet certes de se construire une masse musculaire plus importante, mais cela va surtout de paire avec des effets secondaires violents. Ceux-ci auront-ils une influence sur le combat à venir ? Déjà, les problèmes commencent... Et ce ne sont pas les seuls retournements de situation que connaît le garçon puisque son protecteur yakuza a décidé qu’il ne monterait pas sur le ring s’il ne peut pas lui ramener d’argent à travers ce combat. Le hic, c’est que Tôkichi ne voit aucun moyen de réussir à taper dans la caisse de l’organisateur... Côté baston, même s’il s’agit d’un tome dédié à l’entraînement (d’ailleurs on assiste aussi à celui de Sugawara), on a quand même droit à plusieurs affrontements puisque Ryô teste toujours ses capacités dans des combats réels. Il fait tour à tour face à plusieurs adversaires de différents styles de combats, mais ces duels sont finalement assez anecdotiques. Côté édition, on regrettera que cette réédition, censée permettre au public qui l’aurait ratée à l’époque de découvrir la série et aux autres de profiter d’une meilleure qualité par rapport à l’ancienne version assez datée, soit d’aussi piètre qualité au niveau de l’impression. Ce qui pose principalement problème, c’est le tramage qui est entièrement pollué de partout par du moirage. Graphiquement, l’auteur ne brille pas spécialement car il n’y a pas de vrai combat pour qu’il montre toute l’ampleur de son talent, mais le résultat reste très bon et constant. Un tome de transition donc, qui prépare efficacement la suite. L’entraînement est maintenant terminé : espérons que l’action reprenne un peu plus le dessus dans le prochain volet.

voir la fiche officielle ISBN 9782756033068