parution 01 mars 2007  éditeur Delcourt  collection Akata Gingko
 Public ado / adulte  Thème Sport - Baston, Aventure - Action Seinen

Coq de combat T18

Un danseur peut-il devenir guerrier ? Peut-être s'il fait preuve de suffisamment de volonté... Suite du basculement scénaristique d'une série qui n’a pas fini de nous surprendre!


 Coq de combat T18, manga chez Delcourt de Hashimoto, Tanaka
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2007

L'histoire de la série :

Ryô Narushima avait tout de l’adolescent japonais modèle. Mais le jour de ses 16 ans, voilà que quelque chose au fond de lui le pousse à commettre l’impensable : Armé d’un couteau, il se libère de l’étau parental dans un bain de sang. L’auteur de l'ignoble double parricide est condamné à payer pour ses crimes dans des enfers autrement connus comme maison de correction. Là-bas, il découvrira les pires facettes du genre humain. Traité d’abord en objet sexuel par son camarade de cellule, puis transformé en victime par les autres prisonniers qui le jugent monstrueux, les souffrances et mortifications sont son lot quotidien. Son équilibre psychologique ne tient plus qu’à un fil lorsqu’il découvre le karaté. Enseigné par un autre prisonnier à l’allure inquiétante, cet art martial va devenir sa seule voie de secours. Les débuts sont durs, son corps étant loin de l'idéal athlétique, mais le physique comme l’esprit s’endurcissent avec le temps… Les enfers ne le quitteront plus mais il sera préparé à tout endurer et à survivre par la force de ses poings.

L'histoire :

Tôma, le danseur de ballet dont la destinée semble irrésistiblement attirée par Ryô, a un sérieux problème. En effet, il est incapable de frapper quelqu'un. Dès lors, comment pourra-t-il s'initier aux arts martiaux ? Les efforts de ses nouveaux amis karatekas du Banryû-Kaï n'y font rien. Ces derniers connaissent par ailleurs une forte crise avec le combat en cachette entre Naoto et Ryô, l'histoire de Tôma ayant commencé avant cet événement tragique. On découvre par cette occasion ce que devient Naoto à l'issue du combat. S'il échappe à la mort, son avenir en tant que sportif semble toutefois plus que compromis. Alors que la morosité semble s'installer, Tôma reçoit la visite de Jill, sa petite amie. Celle-ci, n'arrivant pas à croire que Tôma veuille arrêter la danse et rompre avec elle, lui demande de prouver sa détermination. Elle lui demande de se couper un tendon d'Achille, pour qu'il ne puisse plus jamais danser avec une autre femme. Tôma s’exécute sans ciller. Serait-ce pour lui un premier pas vers l'univers sanglant de Ryô ? Probablement, en tout cas ses nouveaux amis du Banryû-Kaï ont bien des idées pour qu'il puisse se battre malgré son nouveau handicap...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pas encore tout à fait remis du changement de personnage principal dans Coq de combat, on aborde avec curiosité ce 2ème tome des aventures de Tôma. Celui-ci n'est pas très charismatique, distant et absorbé par un but qu'il ne comprend pas, on a vite fait de s'attacher aux personnages secondaires, beaucoup plus humains. Mais est-ce là un défaut ? Difficile à dire, si ce caractère colle bien au scénario, il fait perdre à la série un peu de son capital sympathie. Car si Ryô est un monstre, on s'attache néanmoins à sa lutte pour survivre envers et contre tous. Alors que dans le cas de Tôma, jusqu'ici il donne l'impression d'être un corps sans âme. Mais comme les indices paranormaux le suggèrent, il n'est peut-être que le vaisseau d'une volonté qui le dépasse. Espérons que tout cela tienne la route dans les tomes à venir. En tout cas côté dessin, la série ne faibli pas et on a droit toujours à des combats mis en scène avec une précision rare. Au final, c'est un bon tome d'une série jusque là surprenante.

voir la fiche officielle ISBN 9782756001869