parution 01 décembre 2010  éditeur Delcourt  collection Ginkgo
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

Mon vieux T2

N’ayant plus très longtemps à vivre, Takeshi repense à sa vie et tente de recoller les morceaux avec sa famille. Plusieurs flash-back nous éclairent et nous livrent une histoire forte à tous les niveaux.


 Mon vieux T2, manga chez Delcourt de Moriyama
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star
  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star
  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star
©Delcourt édition 2010

L'histoire :

Un soir d’orage, le père de Takeshi renversa la table à manger violemment en hurlant qu’on lui amène du saké. Seulement, il n’y avait plus d’argent et donc pas de bouteille à lui donner. Fou de rage, l’homme se mit à frapper sa femme en la martelant de coups de poings. Ne supportant pas de voir cela, Takeshi tenta de s’interposer mais cela ne servit à rien : son père l’envoya avec aisance valser contre la commode. Cependant, Takeshi n’avait pas dit son dernier mot et sauta sur le dos de son père pour lui arracher un morceau d’oreille avec les dents. Finalement, son père le rua de coups de pieds avant de le prendre par le cou et de l’envoyer passer par la fenêtre... C’est en dinant avec sa femme et ses enfants que Takeshi repense aujourd’hui à cela et, d’un air taciturne, il quitte la table pour aller aux toilettes et cracher du sang : bien mal en point, il n’a en effet plus très longtemps à vivre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce deuxième opus nous plonge d’entrée de jeu dans le passé de Takeshi dont on découvre l’enfance marquée par un père violent et alcoolique. Puis, on apprend que Takeshi est aujourd’hui malade, ses derniers jours étant comptés : est-ce cela qui lui fait repenser à sa vie et qui l’a décidé à revenir auprès des siens ? A défaut de nous donner la réponse à cette question, le mangaka prend le temps de nous raconter la rencontre entre Takeshi et celle qui deviendra sa femme : là aussi, la violence est de mise et Takeshi rencontre des problèmes avec des yakuzas. Même si cela ne justifie pas tous ses actes, ces éléments nous permettent de mieux saisir le personnage tout en nous dévoilant un portrait triste et réaliste. Mais ce qui passe dans le présent n’est pas pour autant mis de côté et Takeshi emmène sa famille aux bains publics puis à une fête foraine : même si la famille semble se rapprocher un peu trop facilement, ces moments-là sont plutôt tendres et ne manquent pas d’un certain humour. L’histoire est donc fort plaisante à suivre et très immersive, et les graphismes, même s’ils versent parfois dans l’exagération, viennent compléter agréablement ce tableau. Les personnages arborent certes des mines plus patibulaires les uns que les autres mais ils n’en demeurent pas moins expressifs, et l’ensemble est très réaliste, tant dans les décors fournis que dans la représentation des protagonistes. Une suite à la hauteur de nos attentes donc, dont le dernier volet sera à n’en point douter du même acabit : à la fois tendre, violent et passionnant.

voir la fiche officielle ISBN 9782756022031