parution 01 février 2008  éditeur Delcourt  collection Akata Také
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Humour, Sport - Baston Seinen

Nés pour cogner T1

Déménageant pour quitter le monde des voyous, Takeshi va de nouveau être pris dans l'engrenage de la baston, avec cette fois-ci en jeu le titre très prisé d'homme le plus fort de la ville ! Un nouveau titre violent, drôle et intense !


 Nés pour cogner T1, manga chez Delcourt de Sakamoto
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :

Dans une petite ville près d’Osaka, une ancienne tradition se répète tous les ans : la cérémonie du Masuraou, le culte de la virilité. C’est dans cette ville que se rend Takeshi, lycéen et chef du gang dominant Tokyo et sa région, bien décidé à reprendre une vie normale d’étudiant et de réussir ainsi à se trouver une copine. Cela lui était auparavant impossible car les filles ont peur des voyous et, de plus, Takeshi cache dans son pantalon un énorme secret. Le jeune homme étant monté comme un cheval, la rumeur faisait fuir les donzelles à des kilomètres à la ronde. Une fois arrivé dans sa nouvelle maison, Takeshi apprend que la salle de bain n’est pas en état et qu’il doit se rendre aux bains publics, le genre de situation qu’il voudrait à tout prix éviter pour ne pas se faire griller. Profitant d’un moment d’accalmie, il se rend donc dans le bain en prenant soin de cacher son anatomie. Une fois seul dans l’eau, il entend du côté des femmes une discussion sur une position de Yoga réputée bénéfique, et, profitant d’être seul, décide de l’essayer. C’est alors que Gôno et ses potes, des lycéens très baraqués, rentrent dans la salle et découvrent le membre de Takeshi mis bien en évidence par la position de Yoga, avant que ce dernier ne s’enfuie. Le lendemain, Takeshi a alors la fâcheuse surprise de voir que Gôno est élève dans sa classe et qu’il a déjà fait courir la rumeur dans le lycée. Pour faire cesser les moqueries, Takeshi s’apprête donc à bastonner Gôno et à retomber dans l’engrenage des voyous qu’il voulait quitter. Mais il apprend aussi que Gôno n’est pas n’importe qui : c’est en effet un prétendant au titre de Masuraou…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Encore un manga de baston entre lycéens me direz-vous ? Oui. Mais celui-ci a néanmoins pas mal de bons côtés à son actif. Déjà, son aspect comique, avec le personnage principal de Takeshi qui souhaiterait avant tout mener une vie normale afin de trouver, enfin, une copine. Malheureusement, l’anatomie spéciale de ce dernier va le mener encore une fois à sa perte, celui-ci se faisant en effet surnommer « Tanker » dès son arrivée. Ensuite, il y a le fait que ce n’est pas de la baston entre gangs de lycéens, mais plutôt entre combattants en tous genres, jeunes et moins jeunes, toutes disciplines confondues. Ceux-ci se battent pour le titre prestigieux de Masuraou qui donne droit à énormément d’avantages. Mais, si la cérémonie du combat n’est censée n’avoir lieu qu’une fois par an, certains combattants pratiquent pourtant tout au long de l’année la « chasse au Masuraou » afin de diminuer le nombre de leurs adversaires le jour J. L’action est forte, l’humour présent, les combats virils et violents et le sang coule rapidement. Il y a même une touche d’amour dans ce monde de brutes. Le trait de l’auteur tire sur le réalisme et, comme souvent dans ce genre de manga, il y a énormément d’encrages. Les dessins sont soignés, souvent minutieux, la mise en scène typique des œuvres de bastons, avec par exemple un fort dynamisme et beaucoup de cadrages américains. Les décors sont présents lorsqu’ils sont nécessaires et le tramage est lui aussi de la partie. L’auteur maîtrise son art dès les premières planches et le niveau est constant du début à la fin. Du tout bon !

voir la fiche officielle ISBN 9782756013176