parution 01 novembre 2007  éditeur Delcourt  collection Johin
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Erotique Jôsei

Nico says

Six portraits de jeunes filles qui tentent d'oublier leur solitude et de trouver l'amour à travers le sexe. Des histoires plutôt navrantes servies par des graphismes moches.


Nico says, manga chez Delcourt de Onozucca
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2007

L'histoire :

Suivez les histoires de ces demoiselles :

  • Bébé : Maki, surnommée Bébé à cause de son look au collège, décide de se déclarer à Sagawa mais elle doit le partager avec son copain.
  • Le portrait : Ikenaga est amoureuse de son amie Fujino mais n’ose pas lui avouer ses sentiments.
  • Cendrillon : Koyama est une lycéenne qui oublie ses problèmes de poids en faisant du téléphone rose.
  • Graine d’amour : Après cinq ans d’absence, Umi refait surface dans la vie de son ami d’enfance en intégrant son lycée.
  • Dans la chaleur de l’été : Mako est convoquée par son professeur principal mais la jeune fille est loin de se douter que l’homme a décidé de la violer.
  • Nico says : Après avoir été violée par son beau-père, Nico décide de se réfugier dans les bras de son frère et de coucher avec lui pour se venger.

    Ce qu'on en pense sur la planète BD :

    Ce nouveau one-shot de Kahori Onozucca, que nous avons déjà pu découvrir en France avec Anneaux d’alliance (aux éditions Milan), est une déception. Tout d’abord, les scénarios des différentes nouvelles sont assez simplistes et le fil conducteur est prévisible. Dommage que l’auteur n’ait pas su davantage travailler l’intrigue car ces héroïnes qui cherchent l’amour et se perdent dans les méandres du sexe était une bonne idée de départ. Mêmes si les scènes coquines viennent pimenter le tout, la trop grande présence de rapports malsains gâche le plaisir de la lecture. En effet, la plupart de ces demoiselles sont violées ou subissent un rapport forcé, mais, rassurez-vous, elles aiment ça… Consternant ! Et les dessins me direz-vous ? Hélas, on ne peut pas compter sur eux pour regagner notre intérêt. Le style est trop épuré avec presque aucun décor et des cases trop peu souvent remplies avec du tramage. Les traits des personnages ne sont pas travaillés non plus et on a l’impression que l’auteur a bâclé son travail. Nico says est donc un jôsei réservé à ceux qui ne regardent pas la qualité tant scénaristique que graphique, ni le prix d’ailleurs.

    voir la fiche officielle ISBN 9782756009469