parution 19 juin 2019  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado  Thème Chronique sociale, Seinen

Blue giant T7

Grâce au vieux Kawakita, les Jass commencent à avoir de plus en plus de spectateurs et Yukinori touche du bout du doigt son rêve. Une composition magistrale !


 Blue giant T7, manga chez Glénat de Ishizuka
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2019

L'histoire :

C'est avec sa guitare en main que le vieux Kawakita demande à Yukinori s'il peut se joindre au groupe le temps d'un morceau. Dai est stupéfait de le voir monter sur scène de manière su naturelle. Yukinori accepte volontiers. Néanmoins, juste avant de se lancer, Yukinori chuchote à Dai que c'est un duel qu'il doit absolument remporter. Dai ne comprend pas bien la situation mais, comme à son habitude, donne tout ce qu'il a. Après la performance, Kawakita se montre satisfait et exprime le désir de revenir jouer avec le groupe un de ces quatre. Le lendemain, Kawakita tweete au sujet du groupe, ce qui lui fait un sacré coup de publicité. C'est ainsi que, pour leur troisième concert, les Jass ont le bonheur d'avoir 23 spectateurs ! Et ce n'est pas tout : après le concert, le patron leur remet leur tout premier cachet ! Yukinori pense que le moment d'accélérer leur carrière est arrivé...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les Jass commencent réellement à se faire connaitre et remarquer par les professionnels. Néanmoins, les trois jeunes gens ne voient pas les choses de la même façon: Yukinori veut devenir professionnel au plus vite, Dai vit sa musique à fond et cherche à créer son style, et Tawada sent d'autant plus l'urgence pour rattraper les autres. Ce sont trois solos qu'on suit à des rythmes différents mais les notes qui les composent nous font toutes vibrer. On est à l'unisson avec les personnages, toute la passion transpire et sort des instruments. Et, bien sûr, l'histoire avance vite car le milieu professionnel est au cœur des événements. Tout cela est déjà très passionnant, vivant et intense mais on ne s'arrête pas là. Le tome se termine sur quelques pages dans lesquelles le mangaka interviewe deux légendes du jazz (Herbie Hancock et Wayne Shorter : émotions, rencontres et conseils au programme, on n'en perd pas une miette ! Vraiment, on adore !

voir la fiche officielle ISBN 9782344035177