parution 22 février 2015  éditeur Glénat  collection Glénat shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Shônen

Dragon Ball Z - Battle of gods

Le dieu de la destruction se réveille et se met à la recherche d'un « super saïyen divin ». Hélas, même Goku ne peut se mesurer à sa puissance... Après 17 ans d'attente, ce dernier film en date renouvelle un peu avec succès le style de la série !


Dragon Ball Z - Battle of gods, manga chez Glénat de Toriyama
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2015

L'histoire :

Loin dans l'univers, le dieu de la destruction Beerus se réveille après 39 ans d'hibernation. Celui-ci avait mis son réveil à cette date à cause d’une prophétie : l'apparition d'un guerrier capable de lui tenir tête. En écoutant les nouvelles que lui donne son bras droit, Whis, le dieu de la destruction apprend que Freezer a été vaincu. Lorsqu'il entend que Goku est capable de se transformer en super saïyen, cela lui rappelle qu'il a déjà entendu parler quelque part d'un « super saïyen divin ». Beerus pense donc que l'un des quelques saïyens encore vivants à ce jour doit être l'un d'eux, ou tout du moins doit savoir quelque chose à propos du super saïyen divin qui devrait être le guerrier de la prophétie. Beerus se rend tout d'abord chez maître Kaioh pour l'interroger à ce sujet. Kaioh et les Kaiohshin qui avaient senti le réveil du dieu savent qu'ils ne sont pas de taille contre lui et veulent éviter à tout prix de le contrarier. C'était sans compter sur Goku qui se trouve chez maître Kaioh et qui demande à Beerus de lui faire une démonstration de sa puissance. L'affrontement se termine en quelques secondes par l'échec cuisant de Goku. Puis Beerus se rend sur Terre pour interroger Végéta et les autres saïyens. Tant que personne ne le contrarie, Beerus ne compte pas spécialement détruire la planète, malheureusement un incident va avoir lieu...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après 17 ans sans nouveau film, Dragon Ball Z est revenu en 2014 sur les écrans de cinéma avec ce Battle of Gods pour lequel Akira Toriyama a pour la première fois travaillé au scénario. Gage de qualité ou énième resucée de la licence ? Alors que le titre pompeux laissait présager un opus où la surenchère serait de mise pour ne pas changer, c'est fort heureusement tout à fait autre chose qui nous est finalement proposé. Pour commencer, tout dieu surpuissant de la destruction qu'il est, Beerus n'est pas un « méchant » qui veut simplement détruire l'univers. Ce dernier, un peu à l'image de Goku, cherche juste à mettre la main sur un « super saïyen divin » dont il a entendu parler afin de pouvoir se battre contre lui, histoire de faire une rencontre intéressante qui le sortirait de l’ordinaire. Evidemment, Beerus n'est pas aussi bonne pâte que notre héros et a la destruction facile... Les combats sont un peu plus originaux que prévus, et même le fameux stade divin des saïyens ne mène pas à des concours de vagues d'énergie surdimensionnées. En fait, que ce soit le déroulement des phases d'action ou le caractère du « méchant », tout se montre un peu différent de d'habitude, et c'est tant mieux ! En plus, pour ne rien gâcher, tous les protagonistes font une apparition, ce qui fait plaisir à voir après autant d’années. A la fin de l'ouvrage, une mini interview fort bienvenue d'Akira Toriyama nous parle de la genèse du projet et de son intervention sur le scénario. Quant aux graphismes, vu l'année de production du film et de cet anime-comics, les images ont un rendu impeccable. Le découpage manque de dynamisme, mais rien de vraiment gênant, et les captures d'écran choisies s'avèrent la plupart du temps judicieuses à une ou deux exceptions près. Bref, l'un des meilleurs films / anime-comics de la série. Un retour réussi !

voir la fiche officielle ISBN 9782344005361