parution 01 juillet 2009  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action Seinen

Gunnm Last Order – 1e édition, T12

Grâce aux nano-machines, Gally revient à la vie, encore plus forte, et M’Bady décide d’arrêter le Zott. Un volume plaisant pour ses révélations et ses gags.


 Gunnm Last Order – 1e édition, T12, manga chez Glénat de Kishiro
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2009

L'histoire :

C’est la panique dans la salle de contrôle de la dynamo orbitale car le système est piraté : une attaque de nano-machines non identifiées a lieu dans le réacteur du Wormhole. En fait, il s’agit des cellules Imaginos qui font revenir Gally à la vie tout en détruisant le Wormhole. Zechs et Xazi sont contents de revoir leur partenaire mais cela ne plaît pas du tout à l’organisation du Zott qui donne aussitôt l’ordre d’évacuation : une barrière opaque se dresse tout autour de l’arène pendant que toutes les personnes présentes dans le lobby doivent quitter l’endroit, spectateurs ou journalistes. Ces derniers sont scandalisés : le public a payé cher pour assister au combat et ne pas donner la victoire aux Space Angels discréditerait les organisateurs du tournoi. Pendant que les journalistes font leurs commentaires sur cette situation, M’Badi et ses soldats viennent à la rencontre de Gally et de ses amis pour arrêter la jeune femme, coupable d’attentat à la sécurité interplanétaire. Bien que M’Badi soit capable d’immobiliser Zechs et Xazi, Gally reste confiante et déclare à l’organisateur qu’elle refuse que le tournoi soit arrêté car il s’agit d’une guerre d’indépendance, avant de lui broyer la main. M’Badi est surpris : comment Gally peut-elle avoir un telle force ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On espérait que ce volume nous fasse oublier la déception de son prédécesseur et, même si nos attentes ne sont parfaitement comblées, il faut reconnaître que l’intrigue est un peu plus intéressante car, d’entrée de jeu, Gally revient enfin à la vie. Comme à chaque nouvelle forme, la demoiselle a gagné en puissance et, cette fois, même les plus costauds ne lui résistent pas. De plus, on découvre le passé de M’Badi avant qu’il ne devienne l’organisateur du Zott froid et calculateur que l’on connaît. Néanmoins, cela n’apporte pas grand-chose au récit qui vire à la comédie avec la guerre pour intégrer l’équipe du karaté spatial. Le scénario est encore perfectible donc, mais, graphiquement, nos mirettes en prennent plein les yeux car l’auteur maîtrise parfaitement l’outil informatique. On sent également qu’il se fait plaisir à travers le design des personnages, surtout en ce qui concerne le nouveau look de Gally (la jeune femme a maintenant une queue de chat). En résumé, l’histoire regagne un peu en intérêt mais on espère que la suite saura faire montre d’une meilleure qualité scénaristique.

voir la fiche officielle ISBN 9782723471954