parution 12 novembre 2015  éditeur Glénat  collection Erotic
 Public ado / adulte  Thème Erotique, Hentaï

Minimum T6

Au love hotel Itô parvient à peu près à régler le problème avec Maaya mais un journaliste a pris des clichés compromettants de tout cela. Les choses s’accélèrent !


 Minimum T6, manga chez Glénat de Miyazaki
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2015

L'histoire :

Itô est en position délicate quand Maaya ouvre la porte de la salle de bain et le trouve nu avec Haru tout aussi dévêtue. Maaya tente de garder son calme et interroge le jeune homme sur ce qu’il se passe. Itô lance alors la première idée qui lui passe par la tête et fait croire que Haru est sa petite sœur jalouse. Haru n’apprécie pas du tout le mensonge mais ne peut que confirmer ses propos car la vérité est trop invraisemblable. Maaya semble rassurée mais ne sait pas trop quoi penser du comportement de Haru. Itô croit alors être tiré d’affaire et ne se doute pas qu’un journaliste l’a pris en photo en train d’entrer avec Maaya dans le love hotel...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On attend avec beaucoup de curiosité et d’amusement de voir comment Itô pourrait se sortir du pétrin dans lequel on l’a laissé au volume précédent. Bon, il faut reconnaître que le mensonge du garçon et la naïveté de Maaya laissent un peu perplexe car cela manque de crédibilité. Néanmoins, la suite s’avère nettement plus intéressante car tout s’accélère pour les personnages : Itô choisit entre ses deux prétendantes, sa « relation » avec Maaya est dévoilée et les conséquences ne tardent pas à arriver, Catherine se rapproche de Saito qui connaît une grosse épreuve et une autre demoiselle sort d’un ordinateur. Pas de temps mort, bien au contraire, l’histoire prend du poil de la bête et passe la seconde : on apprécie ce regain d’énergie et notre intérêt pour l’histoire s’en trouve augmenté. De plus, les jeunes filles passent beaucoup de temps sans vêtements et nos mirettes sont donc ravies. Enfin, on commence à avoir un peu plus de révélations sur l’origine des jeunes filles et la suite nous promet de poursuivre sur cette lancée : vite, vite, vite, on veut voir cela !

voir la fiche officielle ISBN 9782344009437