parution 01 juillet 2003  éditeur Kami  Public ado / adulte  Thème Humour, Shônen

Sentaï School T1

De nouveaux élèves intègrent la Sentaï School – l’école des super-héros – et sont bien décidés à vivre à fond leur formation, quitte à devenir le pire cauchemar des professeurs. Un manga français tout simplement hilarant.


 Sentaï School T1, manga chez Kami de Cardona, Torta
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kami édition 2003

L'histoire :

C’est la rentrée à la Sentaï School, l’école où l’on forme les super-héros de demain. Et ce premier jour apporte une belle récolte de nouveaux. Tout d’abord Ken Eraclor, robot inachevé dont l’inventeur est parti a Tahiti après avoir gagné au loto. Son but : passer aux yeux de tous pour un humain tout en acquérant une formation de justicier. Viennent ensuite Tôa Girara, maître en arts culinaires, Hongô Wing le ténébreux, Keiji Jasper le positif, et Duke le beau gosse musicien. Tous sont très motivés à devenir des héros hors pair et la présentation des différents cours par leur professeur principal, M. Spectreman, les enchante : cours de sport avec Muscleman, de combat avec Judo Boy, de cape avec Comenor, de Costume avec Lady Oscar, de ténébritude avec Harlock, etc. Seuls les meilleurs réussiront, et les autres finiront comme héros de série Z diffusées tard dans la nuit. Mais la grande motivation de notre équipée, à laquelle vient bientôt s’ajouter d’autres larrons tels Guy L’Cobra le rebelle ou Koji Alcor le paysan, provoque souvent diverses catastrophes en tout genre, allant même parfois jusqu’à la destruction de l’école, au grand dam du proviseur, Ultrasama, et de son assureur.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Alléluia ! Voici la parodie qu’attendaient tous les fans de mangas, d’animes, de jeux vidéos, de série TV, de cinéma et, bien évidemment, de sentaï. Mixez tout ça avec une bonne dose d’humour faite de situations improbables et de jeux de mots, et vous obtenez la recette de Sentaï School. Même si tout un chacun peux se payer une bonne tranche de rigolade, il est néanmoins vrai que de nombreux gags nécessitent une culture générale assez étendue dans ces domaines. Ainsi, on n’appréciera à 100% les histoires que si l’on connaît la plupart des séries animées (Rémi, JudoBoy, Sailor Moon, Ranma…) et séries TV (Zorro, Davy Crokett…) qui passaient en France dans les années 80/90, les sentaï les plus connus (Ultraman, Spectreman…), mais aussi les mangas plus récents (GTO, YuGiOh, Shaman King, BlackJack…), les jeux vidéos (Mario…), les comics ou les références cinématographiques diverses (Batman, James Bond, Alien, Godzilla…). Chaque case déborde ainsi de gags et de références en tout genre, et le design SD (super deformed) des personnages renforce encore l’humour omniprésent. Le dessin colle parfaitement à l’ambiance et l’auteur sait créer des visages très expressifs dont la simple vue provoque l’hilarité. On en redemande !

voir la fiche officielle ISBN 9782848570237