parution 21 février 2014  éditeur Kana  collection Big Kana
 Public ado / adulte  Thème Historique, Sentimental Jôsei

Le pavillon des hommes T9

Ieshige ne va pas tarder à céder le shogunat à sa fille mais, avant cela, il donne une promotion inattendue à Kuroki qui doit aider le nouveau scribe à s’intégrer. Un nouvel opus captivant !


Le pavillon des hommes T9, manga chez Kana de Yoshinaga
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Depuis quelques temps, une rumeur court au palais selon laquelle Ieshige va se retirer du shogunat et céder le pouvoir à sa fille. Bien qu’un changement de personnel ne soit pas indispensable dans ce genre de cas, Ieshige a ordonné que Kuroki devienne alors auxiliaire de scribe. L’homme est surpris par ce choix car il sait qu’il n’excelle clairement pas dans la calligraphie. Toutefois, son rôle sera limité : il devra surtout servir d’assistant et de guide au scribe Aonuma qui vient d’arriver au palais pour mener des études sur la variole. Avec son sang hollandais, Aonuma ne passe pas inaperçu dans le harem et il a bien besoin d’être mis en fait des convenances du palais...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bien que les complots politiques au sein du plais soient toujours de mise, ce n’est pas ce qui fait ici tout l’intérêt de ce volume. En effet, ce sont deux médecins qui prennent la vedette de manière bien différente mais avec un objectif commun : éradiquer la variole du tengu. En ce qui concerne le premier, il s’agit d’Aonuma dont le sang hollandais le fait se heurter à une hostilité de la part du harem du shogun. Malgré son envie de venir en aide aux autres, les difficultés sont nombreuses, à commencer par les réticences des japonais face à la médecine occidentale, mais aussi les moyens du bord qui ne sont pas évidents à mettre en place. Quant à Gennai, une femme qui se fait passer pour un homme, elle doit faire des allers-retours au palais sans trahir son sexe, mais aussi voyager à travers les contrées pour tenter de récolter des informations sur la maladie et ainsi une piste pour élaborer un remède. La variole a bien évidemment été évoquée de nombreuses fois, mais c’est la première que l’on assiste autant à des recherches sur la maladie et qu’on se prend à croire à la possibilité de l’élaboration d’un remède et/ou d’un vaccin. Le récit est donc tout aussi captivant que les personnages qu’il met en place, à la fois instructif pédagogique, intelligent et intrigant : impossible de ne pas être pris par l’ensemble. De plus, des amoures lesbiennes sont également dévoilées : on se doutait que cela arrivait, mais celles qu’on l’on découvre ici sont d’autant plus intéressantes qu’elles sont véritablement dangereuses. Bref, une fois de plus on a le droit à une lecture enrichissante et palpitante : il nous tarde d’en découvrir la suite !

voir la fiche officielle ISBN 9782505060338