parution 18 novembre 2016  éditeur Kana  collection Dark Kana
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Horreur Seinen

Sky-high survival T4

Le sniper décide d’amener la lycéenne « proche de Dieu » auprès de Yuri, tandis que cette dernière et Mayuko sont attaquées par un masqué particulièrement vicieux. Les infos et rebondissements de ce volet font passer la série à un nouveau palier !


 Sky-high survival T4, manga chez Kana de Miura, Oba
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2016

L'histoire :

Le sniper masqué escorte la jeune fille « proche de Dieu », Kuon, qui n’a toujours pas recouvré la mémoire de son arrivée dans ce monde. Après avoir discuté avec elle, il décide de lui faire rencontrer Yuri, la seule humaine qu’il estime digne de confiance ici, et qui saura prendre soin d’elle... De leur côté, Yuri et Mayuko arrivent sur le toit d’un nouvel immeuble. Elles pensent être tranquilles lorsque, soudain, un masqué surgit depuis le bord de l’immeuble. Suspendu dans le vide, il est passé par l’extérieur depuis l’étage du dessous au lieu de passer par les escaliers. Le tueur saisit Mayuko et la tire brusquement dans le vide... Plus tard, Yuri découvre un mot scotché sur un mur : apparemment, un groupe de survivants souhaite trouver des alliés pour mettre fin à la situation de ce monde en créant un « dieu ». Il se pourrait que cela soit un piège, mais Yuri décide de tenter le coup malgré tout...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Décidemment, la série continue de nous surprendre. Pas par ses rebondissements et son déroulement global souvent prévisibles, mais par les mystères que le scénariste Tsuina Miura continue de nous distiller au compte-gouttes tome après tome. Ainsi, on va toujours plus loin dans la découverte de ce monde fantastique où sont piégés les protagonistes et de ses règles. Notamment, on désépaissit beaucoup le mystère qui tourne autour de la création d’un « dieu » de ce monde, et on commence à vraiment mieux comprendre le but de tout cela. Au niveau des rebondissements et des scènes d’action aussi, cela va toujours plus loin pour notre plus grand plaisir. En parlant de plaisir, les lecteurs amateurs de fan-service seront ravis de voir le retour en force de celui-ci avec des scènes de douche tout à fait dispensables. A partir du chapitre 59 de ce volume et durant 10 chapitres, le manga est passé d’une prépublication sur le site Internet de l’éditeur à une prépublication dans la version papier du journal Weekly shônen magazine, ce qui occasionne l’introduction d’un nouveau personnage et un rapide retour aux fondamentaux du scénario pour que les nouveaux lecteurs s’y retrouvent. Lors de la lecture de ce tome relié, cela ne change finalement pas grand-chose et le scénariste trouve un juste milieu pour réussir ce tour de force d’informer les nouveaux sans venir ennuyer les anciens. Les graphismes sont quant à eux toujours précis et efficaces, avec des cadrages intelligents, des poses stylées, des protagonistes charismatiques, et une variété visuelle toujours plus grande chez les tueurs masqués (variété en adéquation avec leurs caractéristiques mentales d’ailleurs, tout comme pour les profils des personnages « humains » car on en rencontre encore une fois de nouveaux genres). Takahiro Oba fournit des planches à l’esprit shônen marqué et toujours aussi impactantes. Même s’il réutilise à chaque volume les mêmes ressorts graphiques (pour les effets de surprise d’une planche à l’autre, les poses des personnages, etc.), on reste pris par l’efficacité de son dessin. Au scénario aussi d’ailleurs, Tsuina Miura utilise également des ressors classiques, mais là encore l’efficacité reste indéniable, même lorsqu’on voit les choses venir à l’avance, preuve que la recette mise en place par la série est définitivement la bonne. Pour le moment, on ne se lasse pas et on continue de dévorer Sky-high survival avec autant d’enthousiasme, et le rebondissement de fin de ce quatrième volet est énorme : on a donc plus que jamais envie de se jeter sur le prochain opus !

voir la fiche officielle ISBN 9782505066934