parution 23 octobre 2013  éditeur Kazé manga  Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action, Shônen

Les mystérieuses cités d'or T2

La route vers la cité d'or est longue et périlleuse pour Esteban et ses amis qui voient les ennemis se multiplier à mesure qu'ils avancent. Une suite efficace.


Les mystérieuses cités d'or T2, manga chez Kazé manga de Chalopin, Deyriès, Bouveret
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kazé manga édition 2013

L'histoire :

Le bateau Solaris atteint enfin les côtes du Nouveau Monde avec à son bord Esteban, Tao, Zia, Mendoza, Pedro et Sancho. Seulement, à peine ont-ils le temps de poser un pied à terre que des fantassins espagnols les encerclent. Leur chef, Alvarez, les fait prisonniers et les conduit auprès du seigneur Pizarro. Ce dernier est ravi car il attend de Zia un immense service. En effet, il a en sa possession un quipu, un objet constitué de cordelettes et de nœuds, que seule la jeune inca peut traduire. Cependant, elle refuse de le faire car elle s'est rendue compte que l'item indiquait la localisation d'une cité d'or et que celle-ci se trouverait à proximité de son village. L'équipage du Solaris passe donc la nuit en cellule mais, au petit matin, Mendoza parvient à faire libérer tout le monde. De retour au bateau, ils voient que Gaspard et Gomez, leurs poursuivants, voguent vers eux...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L'adaptation au format manga de la première saison des Mystérieuses cités d'or se poursuit dans un second volet qui conserve à la fois la fidélité à l’œuvre originale et le soin apporté à l'ensemble. Cet opus s'ouvre sur l'arrivée sur le nouveau continent pour nos héros. Et si les espoirs sont immenses, ce sont surtout les dangers qui guettent les aventuriers. La narration est bien fichue, les grands moments sont présents et les ellipses peu nombreuses. Les dessins de Thomas Bouveret restent de bonne facture avec un design des personnages bien maîtrisé. On émettra cependant un petit bémol sur quelques proportions un peu étranges, mais rien de préjudiciable cependant. Il aurait en outre été appréciable que le dessinateur (et ses assistants) bénéficient de plus de temps pour compléter ses pages d'un peu plus de décors, le délai octroyé à la création d'un tel volet étant très courte. Même si la couverture perd la dorure sur son titre, l'intérieur n'en est pas moins chiadé, avec par exemple des pages couleurs toujours présentes en début et en fin d'ouvrage. En bonus, les fameuses informations sur les incas ou sur Francisco Pizarro permettront aux plus jeunes de s'instruire avec plaisir. Très sympa.

voir la fiche officielle ISBN 9782820307590

  • Sa note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

Ce qu'un autre en pense sur la planète BD :

Le rythme s'accélère avec ce second tome ! Un peu trop même... Arrivés sur la terre ferme du nouveau continent, les héros vont en effet enchaîner les actions sans aucun répit : être emprisonnés par le gouverneur Pizarro, prendre la fuite, affronter Gomez en mer, retrouver le village de Zia, re-affronter Gomez, découvrir un autre village, re-re-affronter Gomez... Et on n’en est qu’à la moitié du volume ! Certes, on retrouve donc tous les passages importants de l'histoire, mais tout cela se déroule un peu trop rapidement. Les héros passent leur temps à courir, et on a l'impression que Thomas Bouveret s'est vu lui aussi obligé d'accélérer le rythme car, globalement, le rendu général est un peu en baisse. Les planches semblent moins fournies en décors, ces derniers sont également moins détaillés (ceux qui représentent les villages vus de loin sont même plutôt ratés), le découpage est moins travaillé, il y a plus de petits défauts dans les perspectives et les silhouettes des personnages, et même le tramage semble un peu en retrait. Peut-être est-ce en partie dû à cela, ou bien est-ce simplement avec la transition au format papier, mais certains passages clés du dessin animé originel sont quant à eux moins percutants. Pour mieux rendre, certains auraient sans doute mérité un peu plus de place... D'ailleurs, la sensation principale qui ressort à la fin de la lecture, c'est que le récit manque d’espace pour s'exprimer : tout va un peu trop vite et manque parfois de scènes transitoires. Certains raccourcis dans les dialogues rajoutent d'ailleurs encore à cette impression. Accessoirement, on notera aussi que, depuis le dernier chapitre du volume précédent, les vêtements d’Esteban qui étaient déchirés de partout se sont restaurés par magie... Malgré tout, le constat n’est pas noir et la lecture reste sympathique, mais elle est en tout cas moins palpitante que prévu alors même que l'action ne s'arrête jamais. Globalement, ce deuxième volet est donc moins marquant que son prédécesseur, et d'autant plus si on le compare avec l'œuvre originale. Espérons que le prochain sera un peu plus équilibré...