parution 09 avril 2009  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Shônen

Fullmetal Alchemist T20

Le docteur Marcoh sert d’appât pour attirer Envy dans un piège mais l’homonculus ne se laisse pas faire si facilement. Un volume de transition un peu décevant.


 Fullmetal Alchemist T20, manga chez Kurokawa de Arakawa
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2009

L'histoire de la série :

Alphonse et Edward Elric sont deux frères qui, depuis leur plus jeune âge, apprennent l’alchimie. Comme toute science, certaines pratiques sont interdites. Or, à la mort de leur mère, ils décident d’essayer de la ramener à la vie et le sort se retourne contre eux. Alphonse perd la vie tandis qu’Edward perd sa jambe, mais il refuse de perdre aussi son jeune frère et refait le sort où il échange alors son bras contre l’âme de son petit frère. Pour qu’Alphonse revive, son âme doit être rattachée à un corps, et le sien n’existe plus. En dernier recours, Edward la fixe à une armure présente dans la pièce. Malgré cet échec, ils ont pu apercevoir une créature qui n’était pas leur mère. Effondrés, les frères Elric vont mettre du temps à se remettre de cette expérience. Edward s’en veut de ne pas avoir réussi cette alchimie et va vouloir s’engager dans l’armée afin de bénéficier de moyens et de fonds importants pour mener des recherches et redonner son corps à son petit frère. Pour cela, ses membres perdus sont remplacés par des auto-mails, des prothèses entièrement en fer qui lui vaudront son surnom de Fullmetal Alchemist.

L'histoire :

Il n’aura pas fallu longtemps à l’armée de Briggs pour se défaire de ses assaillants : grâce à sa puissance de feu hors du commun, l’ennemi a été entièrement éradiqué avant même d’avoir pu approcher l’entrée du fort. Pendant ce temps-là, Zampano se rend dans un village ishbal en compagnie d’un homme encapuchonné, tous deux étant venus voir le docteur Marcoh. Une fois qu’ils ont rejoint ce dernier, l’homme mystérieux dévoile son identité : il s’agit de l’homonculus Envy qui est venu tuer le scientifique. Seulement, Zampano n’était pas de mèche avec lui mais avec le docteur Marcoh : l’endroit où ils se trouvent renferme des pièges qui se déclenchent lorsque Envy marche dessus. Furieux de se faire piéger par de simples humains, celui-ci prend sa forme de monstre et, malgré les attaques de ses assaillants, arrive à attraper Marcoh. Il commence alors à briser un à un les os du docteur mais, heureusement, le scientifique a plus d’un tour dans son sac…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En voyant l’armée au pied du fort de Briggs dans les dernières pages du volume précédent, on s’attendait à un combat assez spectaculaire dans celui-ci. Hélas, l’affaire est bouclée en deux pages et l’action ne fait finalement que très peu surface, la présence de Kimblee ne servant au final à rien. De manière générale, il ne se passe pas grand-chose ici, si ce n’est quelques groupes qui se font et se défont d’une personne. Certaines rencontres auraient pourtant pu apporter un peu de suspense ou relancer l’intrigue, mais ce n’est pour l’instant pas le cas. Le scénario se contente donc de redistribuer partiellement les cartes, ce qui rend la lecture peu captivante. Heureusement que les graphismes sont toujours d’aussi bonne facture et, contrairement à l’histoire, se montrent dynamiques. Une pointe de déception donc, mais on ne doute pas que la suite saura nous la faire rapidement oublier.

voir la fiche officielle ISBN 9782351424115