Ken-Ichi – Le disciple ultime, T22, manga chez Kurokawa de Matsuena ©Kurokawa édition 2011

Ken-Ichi – Le disciple ultime, T22

Ken-Ichi accepte de se battre en duel contre Tsuji et va le regretter. Beaucoup d’agitation et d’humour pour une lecture toujours prenante.

L'histoire : Pendant que Honoka s’empiffre de gâteaux, Ken-Ichi s’entraîne avec maître Ba. Le jeune homme se plaint une fois de plus de la violence de son entraînement mais Apachai lui remonte le moral en lui disant qu’il a tout de même progressé. Ken-Ichi se sent alors galvanisé mais ses maîtres ne tardent pas à se laisser aller aux prétentions : tous racontent leurs exploits pour démontrer leur puissance. Impressionnée, Honoka leur demande alors lequel d’entre eux est le plus fort et cela jette un froid. Les maîtres se provoquent mutuellement et sont sur le point de se battre quand le vieux maître arrive. Aussitôt, les autres retrouvent leur calme comme si de rien n’était, ce qui laisse à penser à Ken-Ichi qu’ils ont peur du vieux maître. Plus tard, Ken-Ichi se félicite que Miu soit redevenue plus souriante avec lui depuis le retour du ski. Ils rentrent ensemble des cours quand ils rencontrent Tsuji qui demande à affronter Ken-Ichi en duel. Contrairement à son habitude, ce dernier accepte le défi...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Tous les membres du Ryôzampaku connaissent des ennuis. Si ce n’est pas nouveau pour Ken-Ishi qui doit cette fois apprendre à rester humble et réalise qu’il doit développer un instinct meurtrier, la situation est par contre inédite pour Miu et les maîtres : la demoiselle se rappelle d’un évènement traumatisant de son enfance tandis que les maîtres doivent gérer une flopée d’enfants pour une journée portes-ouvertes car le dojo n’a plus un rond. Tout cela ne manque bien évidemment ni d’action ni d’humour, le tout étant rehaussé d’une pointe sentimentale avec les souvenirs de Miu, ce qui est toujours appréciable. Les personnages doivent donc faire ressortir des facettes auxquelles on est peu habitué et le changement est sympathique à défaut d’être réellement utile. En fait, il faut attendre le dernier quart pour que l’intrigue soit relancée : on découvre de nouveaux membres de yomi, une jeune femme pulpeuse et son frère qui pratiquent le catch, et Ken-Ishi est invité à un tournoi par le clan des ténèbres. Les combats promettent donc de revenir sur le devant de la scène et il nous tarde de voir ce qui attend le pauvre Ken-Ichi. Au final, il s’agit ici d’un volume de transition mais le mangaka nous offre tout de même beaucoup de divertissement et on en redemande.

  • scénar dessin


17 août 2011



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Ken-Ichi – Le disciple ultime, T22, manga chez Kurokawa de Matsuena

18 août 2011

Kurokawa

Kurokawa shonen

voir la fiche officielle

9782351426525

ado / adulte

Humour, Sport - Baston

Shônen

scénariste
dessinateur
 

Ken-Ichi série en cours en France
35 albums parus
série en cours au Japon
Titre en VO : Shijou Saikyou no Deshi Kenichi
51 albums parus Nos chroniques dans cette série :