Ken-Ichi – Le disciple ultime, T2, manga chez Kurokawa de Matsuena ©Kurokawa édition 2008

Ken-Ichi – Le disciple ultime, T2

Sur les conseils de la jolie et puissant Miu, Ken-Ichi va suivre un entraînement d'enfer au Ryôsampaku. Un second tome aussi drôle que le premier !

L'histoire : Afin de devenir plus fort et de savoir se battre, Ken-Ichi se rend à l’endroit que lui avait indiqué son ami Miu. Le jeune homme découvre alors que c’est là qu’habitent ensemble Miu, des experts qui n’apprécient pas les arts martiaux, ainsi que des maîtres parvenus au sommet de leur art. Le chef des lieux, un vieillard, lui explique qu’il ne s’agit pas d’un dojo mais du Ryôsampaku. Ken-Ichi pressent le danger mais son envie de devenir fort est plus grande que sa peur, et le lycéen accepte de s’entraîner avec eux. Le vieux chef lui explique alors que le Ryôsampaku manque d’argent mais que Miu veille à ce que tout le monde puisse y vivre correctement. Ken-Ichi s’imagine donc Miu comme une pauvre victime et se fixe secrètement comme but de la protéger. Puis, il est décidé que son maître sera Monsieur Kôetsuji, les autres risquant de tuer le jeune homme. Kôetsuji va lui apprendre le jiu-jitsu car cette technique est très utile pour se défendre. C’est alors que va commencer un terrible et intensif entraînement pour Ken-Ichi…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  On espérait que ce deuxième volume soit aussi drôle et déjanté que le premier et nos attentes sont comblées ! En effet, l’entraînement de Ken-Ichi est le digne héritier de ceux qu’on peut voir dans Noritaka (aux éditions Glénat) avec peut-être encore plus de n’importe quoi et de torture. Les scènes d’action sont donc nombreuses et l’humour est constamment présent lui aussi. De plus, pour faire plaisir à ces messieurs, la jolie Miu arbore des tenues ultra moulantes et des poses aguicheuses mettant en avant ses formes plus que généreuses. Pour ce qui est des dessins, la qualité est toujours au rendez-vous avec un découpage dynamique et intéressant. Les décors sont régulièrement présents (même si les cases sont souvent meublées avec des lignes dynamiques) et sont toujours soignés. Les personnages sont très expressifs et les scènes de combats très fluides. Ce deuxième volume confirme donc tout le potentiel qu’on avait décelé dans le premier et l’on a vraiment envie de lire la suite, car c’est un plaisir de voir souffrir Ken-Ichi le disciple ultime.

  • scénar dessin


15 mars 2008



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Ken-Ichi – Le disciple ultime, T2, manga chez Kurokawa de Matsuena ©Kurokawa édition 2008

01 mars 2008

Kurokawa

voir la fiche officielle

9782351422554

ado / adulte

Humour, Sport - Baston

Shônen

scénariste
dessinateur
 

Ken-Ichi série en cours en France
32 albums parus
série en cours au Japon
Titre en VO : Shijou Saikyou no Deshi Kenichi
51 albums parus Nos chroniques dans cette série :