parution 12 mars 2009  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Humour, Sport - Baston Shônen

Ken-Ichi – Le disciple ultime, T8

Le Ryozampaku se rend à la montagne pour former Ken-Ishi à l’art du combat. L’histoire avance légèrement mais nous offre des révélations étonnantes.


 Ken-Ichi – Le disciple ultime, T8, manga chez Kurokawa de Matsuena
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star
  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star
  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star
©Kurokawa édition 2009

L'histoire :

Depuis qu’il a été démasqué, Hermit n’est pas revenu au lycée et Ken-Ishi ne peut s’empêcher de penser que c’est la première fois qu’il avait un adversaire qui voulait vraiment le tuer. C’est alors que le chef du Ryozampaku revient de vacances et celui-ci est ravi d’apprendre les péripéties du disciple : maintenant que ce dernier a un vrai rival, on peut enfin dire de lui qu’il est un martialiste. Cependant, Ken-Ishi va avoir une fois de plus besoin d’un entraînement intensif et cela tombe plutôt bien puisque les vacances d’été arrivent. Profitant de cette période, le Ryozampaku se rend donc à la montagne chez l’héritier d’une ancienne forme de jiu-jitsu. Après avoir escaladé une falaise, ils sont en train de marcher dans une forêt lorsqu’un homme les attaque : il s’agit en fait de l’accueil particulier que leur réserve leur hôte, Taïki Yamamoto. Une fois les présentations faites, tout ce petit monde se rend chez Yamamoto où Ken-Ishi est attendu par son prochain rival : Naoki, le fils de Taïki, un gamin seulement âgé de douze ans…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’histoire n’avance pas beaucoup mais, contrairement au volume précédent, nous offre en échange des révélations assez étonnantes sur Maître Ba. Si l’entraînement de Ken-Ishi à la montagne est peu passionnant, c’est en revanche l’occasion d’en apprendre plus sur l’un de ses maîtres, avec un flash-back sur son passé et la rencontre avec une partie de sa famille. Si vous vous demandiez qui était la nouvelle vache laitière demoiselle sur la couverture, il s’agit tout simplement de la fille de Maître Ba et cette dernière a un caractère bien trempé. De plus, les gags baissent en intensité au profit d’un rythme intense puisque de nombreux combats plus violents les uns que les autres peuplent les pages. Après une petite baisse de régime, le fan-service refait par ailleurs un peu plus surface, parfois gratuitement, et une surprise aux accents de Lamu vous attend si vous avez la curiosité de regarder l’intérieur de la jaquette… On observe donc un regain d’intérêt dans ce volume et on espère que la suite sera à la hauteur de celui-ci.

voir la fiche officielle ISBN 9782351423899