Ken-Ichi – Le disciple ultime, T12, manga chez Kurokawa de Matsuena ©Kurokawa édition 2009

Ken-Ichi – Le disciple ultime, T12

Ken-ishi arrive à vaincre Thor et va croire qu’il peut donc se permettre de sécher l’entraînement. Heureusement, ses maîtres sont là pour veiller ! Drôle et divertissant, ce volume fait avancer l’intrigue lentement mais sûrement.

L'histoire : Ken-ishi est dans le ring de métal pour affronter Thor, le septième champion de Ragnarök. Ce dernier explique qu’il est entré dans l’organisation pour pratiquer du sumo sauvage en toute liberté et que son amour pour cet art martial est tel qu’il désire le promouvoir dans le pays tout entier. Mais, malgré la différence de stature, Ken-ishi est bien décidé à se battre contre lui : s’il gagne, Thor devra quitter Ragnarök. Seulement, le champion est très fort et le disciple du Ryozampaku ne fait qu’esquiver les coups, l’arène en métal le désavantageant. Pourtant, alors que ses amis lui conseillent d’abandonner, Ken-ishi décide d’arrêter d’esquiver les coups de son adversaire et de foncer sur lui : il enchaîne un terrible combo avant de prendre la jambe de Thor dans les bras. A la surprise générale, Ken-ishi soulève le sumotori est le projette hors du ring. Normalement, il n’y a défaite qu’en cas de mort ou d’abandon mais, en tant que pratiquant du sumo, quitter le ring revient à perdre pour Thor : celui-ci reconnaît donc la victoire de Ken-ishi qui lui fait remarquer qu’il doit certes quitter Ragnarök mais que cela ne veut pas dire arrêter le sumo pour autant. Après cela, pendant que Thor se fait lyncher par les autres champions, Ken-ishi fait un rêve agréable dans lequel il arrive à battre ses maîtres et dirige le Ryozampaku avec Miu. Cela le galvanise et il se met en tête de ne pas faire son entraînement habituel. Malheureusement, ses maîtres vont l’apprendre et sa punition va être terrible...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Alors que dans le volume précédent, Ken-ishi commençait à prendre conscience de sa propre force, le jeune homme va réaliser qu’il a encore bien du chemin à faire en affrontant ses maîtres (qui veulent le punir pour avoir séché l’entraînement) puis un groupe de filles armées. Cela est surtout l’occasion d’avoir du fan-service à profusion (qu’il s’agisse de tenues plus que moulantes ou bien de cadrages très avantageux) et de faire participer des animaux à l’aventure (un petit chat abandonné va créer une dispute malgré lui, la souris de Shigure se montre plus autonome...) dans un délire le plus complet. Sans en avoir l’air, l’intrigue avance un peu en mettant en valeur la force de l’amitié et l’importance de connaître son corps, mais les scènes d’action sont là pour donner du rythme. Graphiquement, l’auteur prend de l’assurance en se permettant plus de double-pages (dont deux consécutives pour un effet comique original et au rendu très drôle) et se lâche de plus en plus quant à la quantité de fan-service. En tous cas, ce volume est un moment de franche rigolade que l’on espère voir prolongé par la suite.

  • scénar dessin


7 décembre 2009



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Ken-Ichi – Le disciple ultime, T12, manga chez Kurokawa de Matsuena ©Kurokawa édition 2009

12 novembre 2009

Kurokawa

Kurokawa shonen

voir la fiche officielle

9782351423943

ado / adulte

Humour, Sport - Baston

Shônen

scénariste
dessinateur
 

Ken-Ichi série en cours en France
32 albums parus
série en cours au Japon
Titre en VO : Shijou Saikyou no Deshi Kenichi
51 albums parus Nos chroniques dans cette série :