Ken-Ichi – Le disciple ultime, T13, manga chez Kurokawa de Matsuena ©Kurokawa édition 2010

Ken-Ichi – Le disciple ultime, T13

Ken-ishi demande au vieux maître de poursuivre son récit et le moins que l'on puisse dire c'est que sa rencontre avec Apachaï est mémorable. Drôle et plein de révélations, ce volume ne manquera pas de vous faire passer un bon moment.

L'histoire : Ken-ishi est impressionné par l’histoire que lui raconte le vieux maître mais il a du mal à voir en quoi il y a un rapport avec le livre de fables animalières hors de prix. Le jeune homme menace donc une fois de plus le vieux maître de dénoncer cet achat à Miu s’il se moque de lui, avant de s’empresser de lui demander la suite. Le vieux maître se voit donc obligé de poursuivre son récit et reprend au moment où il fit face à Apachaï pour la première fois dans le bateau des brigands. Le combat était un véritable déluge de coups mais, rapidement, c’est le vieux maître qui domina le duel. Du coup, le chef des brigands ordonna à ses sbires de tirer sur les deux hommes. Pourtant, cela fut inefficace et les deux martialistes continuèrent de se battre en évitant les balles qui pleuvaient sur eux. Cependant, la situation changea du tout au tout lorsque les brigands réussirent à capturer la petite Miu et que leur chef menaça de la tuer...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Trois passages composent ce treizième volume : la fin du flash-back sur la rencontre entre Apachaï et le maître, la visite du père de Ken-ishi au Ryozampaku et la rencontre du premier champion de Rägnarok. Si le premier et le deuxième sont en fait de grands moments de n’importe quoi désopilants (surtout quand les maîtres du jeune homme veulent camoufler le véritable entraînement qu’ils lui font subir), la troisième partie se montre quant à elle plus intéressante et continue de faire avancer l’intrigue à petits pas. On découvre en effet que Ken-ishi, Miu et le premier champion se sont connus lorsqu’ils étaient enfants. Bien évidemment, ce n’est pas cela qui va changer leur rivalité et cela offre au récit une tournure inattendue. Quant à la partie graphique, on peut toujours reprocher le rendu du tramage, mais le reste est très correct et dynamique. On notera par ailleurs que, cette fois, le thème de la couverture intérieure est Noël, Miu et Shigure ayant des costumes qui réjouiront ces messieurs. Une fois de plus, on prend plaisir à lire les aventures de Ken-ishi qui mêlent humour et baston de manière efficace.

  • scénar dessin


26 janvier 2010



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Ken-Ichi – Le disciple ultime, T13, manga chez Kurokawa de Matsuena ©Kurokawa édition 2010

14 janvier 2010

Kurokawa

Kurokawa shonen

voir la fiche officielle

9782351424629

ado / adulte

Humour, Sport - Baston

Shônen

scénariste
dessinateur
 

Ken-Ichi série en cours en France
32 albums parus
série en cours au Japon
Titre en VO : Shijou Saikyou no Deshi Kenichi
51 albums parus Nos chroniques dans cette série :