parution 13 janvier 2011  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shojo
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Chronique sociale Shôjo

Life T16

Mlle Toda craque et finit par dévoiler la vérité aux professeurs, tandis que les élèves mettent Manami à l’écart et s’excusent auprès d’Ayumu. Une véritable tornade d’émotions nous emporte.


 Life T16, manga chez Kurokawa de Suenobu
  • Notre note : Red Star Red Star Red Star Grey Star
  • Scénario : Red Star Red Star Red Star Grey Star
  • dessin : Red Star Red Star Grey Star Grey Star

L'histoire :

Dans la salle des professeurs et devant Ayumu et Miki, Mlle Toda finit par craquer et décide d’assumer la vérité. Elle explique à ses collègues que c’est effectivement Manami Anzaï la coupable des brimades et se retourne vers Ayumu pour s’excuser de n’avoir rien fait. Désemparée, Ayumu s’enfuit de la pièce, suivie de Miki : la demoiselle devrait être soulagée mais elle ne peut que ressentir de la colère. Miki parvient néanmoins à la calmer en lui faisant comprendre qu’elle n’est pas obligée de pardonner. Pendant ce temps-là, Mlle Toda poursuit ses aveux et annonce sa relation interdite avec Katsumi, tout en sachant qu’elle signe ainsi la fin de sa carrière dans l’établissement. Quant aux élèves de la classe, ceux-ci commencent à parler à Ayumu et viennent s’excuser au compte-gouttes, tandis qu’ils ignorent complètement Manami...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le virage opéré dans le volume précédent se poursuit ici en montant d’un cran. En effet, dès le début, Mlle Toda passe aux aveux à propos des brimades et de sa relation avec Katsumi, tandis que les élèves continuent d’ignorer Manami et viennent s’excuser auprès d’Ayumu. C’est d’ailleurs le thème du pardon qui est au cœur de l’intrigue : après tout ce qu’elle a subi, Ayumu a bien du mal à être heureuse pour autant et à pardonner à tous ceux qui l’ont maltraitée. A travers les sentiments de la demoiselle, la mangaka retranscrit avec justesse le fait qu’il ne suffit pas que les brimades s’arrêtent pour que la vie reprenne son cours : il s’agit d’un véritable traumatisme et il faut beaucoup de force pour arriver à s’en remettre et à envisage de pardonner les autres. Entre Mlle Toda qui cherche à expier ses fautes et des élèves qui osent enfin s’excuser (avec ou sans sincérité selon le cas), c’est donc un véritable déferlement de réactions auquel on assiste et qui nous emporte dans son rythme. Graphiquement, les effets sont multipliés, allant des grimaces absolument hideuses de Manami aux représentations façon crayonné qui soulignent le choc des personnages, pour un résultat efficace. En tous cas, on est heureux de voir que les choses s’arrangent enfin pour Ayumu : depuis le temps qu’on attendait cela !

voir la fiche officielle ISBN 9782351423110