Life T18, manga chez Kurokawa de Suenobu ©Kurokawa édition 2011

Life T18

Manami se saisit d’un couteau avant de pourchasser Ayumu dont elle compte se débarrasser une bonne fois pour toutes. Un affrontement au sommet, un volet palpitant.

L'histoire : Chez Katsumi, dans la cuisine, Manami est en train d’étrangler de toutes ses forces Ayumu qui parvient heureusement à se défaire de l’étreinte de sa camarade. Loin de se calmer, Manami redouble alors de haine et ouvre un tiroir pour s’emparer d’un couteau. Terrorisée, Ayumu part se réfugier dans la chambre de Katsumi et renverse une étagère derrière la porte pour tenter de bloquer l’entrée, les livres se trouvant sur les rangées s’éparpillant alors un peu partout sur le sol. Hélas, cela ne fonctionne pas vraiment et Manami pénètre dans la pièce en déclarant à Ayumu qu’elle aurait du mourir dans les ruines. Ayumu se fige et repense au calvaire qu’elle a vécu : son désir de vivre se fait alors plus fort et elle décide donc de ne plus fuir et d’affronter Manami...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Si on met de côté le fait que Hatori et Sonoda fassent une très brève apparition dans ce volume, on peut dire qu’il n’y a que trois personnages qui agissent ici (Ayumu, Manami et Katsumi) et qu’ils mènent une danse tragique et sanglante. En effet, l’affrontement entre les deux filles pendant le premier tiers est particulièrement violent puisque Manami a décidé d’en venir au meurtre et, lorsque Katsumi rentre enfin chez lui dans le 2ème tiers du volume, l’heure est aux révélations et à un nouveau combat où le trio va finir blessé, plus ou moins grièvement selon le cas. Le dernier tiers revient quant à lui à un combat entre Manami et Ayumu dans un face-à-face étonnant. Globalement, le suspense est efficace et la peur se faire ressentir sans problème : Manami plonge encore plus dans la folie et le trait de l’auteur, même s’il donne un peu trop dans la surenchère des déformations, retranscrit très bien son regard haineux et dérangé. Néanmoins, on regrette que quelques dialogues manquent de crédibilité et que les évènements ne soient pas toujours amenés avec subtilité. En tous cas, ce 18ème volume ne laisse personne indemne - personnages ou lecteur - et marque un tournant décisif (peut-être le dernier d’ailleurs) dans la série.

  • scénar dessin


7 juin 2011



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Life T18, manga chez Kurokawa de Suenobu ©Kurokawa édition 2011

12 mai 2011

Kurokawa

Kurokawa shojo

voir la fiche officielle

9782351425985

ado / adulte

Chronique sociale, Sentimental

Shôjo

scénariste
dessinateur
 

Life série terminée en France
20 albums parus
série terminée au Japon
20 albums parus Nos chroniques dans cette série :