Life T3, manga chez Kurokawa de Suenobu ©Kurokawa édition 2008

Life T3

Ayumu surprend Hatori en train de se baigner nue et c’est l’occasion pour les deux lycéennes de parler librement. L’étau de referme sur Ayumu dans ce volume poignant.

L'histoire : Ayumu reste prostrée dans la chambre tandis que ses copines sont aux bains. La demoiselle est perdue dans ses réflexions lorsqu’elle est interrompue par l’arrivée de Kastumi. Constatant qu’elle est seule, celui-ci en déduit que la jeune fille ne veut pas montrer ses cicatrices et cela arrange plutôt ses affaires. Ayumu est terrorisée et se met à trembler comme une feuille ; heureusement, il y a du passage dans le couloir et Katsumi est obligé de laisser sa victime. Ayumu en profite pour sortir de l’auberge et marche dans la forêt jusqu’à ce qu’elle tombe sur un lac dans lequel se baigne Hatori. Celle-ci sort de l’eau et vient s’asseoir à côté d’Ayumu qui reste muette. Pour rompre le silence, Hatori lui demande de ne parler à personne de cette baignade et les deux jeunes filles commencent à se faire quelques confidences. Ayumu finit par exploser en larmes car elle se déteste et Hatori lui conseille de faire elle aussi une baignade. Les deux lycéennes font alors une plongée et, en regardant Hatori, Ayumu décide de faire quelque chose de sa vie et de ne plus se laisser faire…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Nos sentiments sont une fois de plus mis à l’épreuve avec un léger regain d’espoir en début de volume qui précède une chute en enfer de plus en plus terrible pour Ayumu. En effet, celle-ci commence à trouver du courage et de la force grâce à la présence de Hatori, on se prend même à espérer que la demoiselle va réussir à s’en sortir, mais sa peur et sa solitude la freinent tout en accroissant son mal-être. Par-dessus le marché, plus la demoiselle s’enfonce dans la détresse, plus les autres filles se montrent cruelles et hypocrites. Avec un ton dur et réaliste, l’histoire nous emporte complètement et Ayumu nous communique parfaitement ses sentiments. Toujours dans le pur style shôjô, les graphismes sont très agréables : personnages expressifs, découpage dynamique, ambiance bien représentée… En revanche, le tramage n’est pas toujours judicieux et les décors ne sont pas vraiment présents. Malgré son thème très dur, cette série est un titre absolument passionnant et on attend la suite en trépignant.

  • scénar dessin


19 novembre 2008



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Life T3, manga chez Kurokawa de Suenobu ©Kurokawa édition 2008

01 novembre 2008

Kurokawa

Kurokawa shojo

voir la fiche officielle

9782351422984

ado / adulte

Chronique sociale, Sentimental

Shôjo

scénariste
dessinateur
 

Life série terminée en France
20 albums parus
série terminée au Japon
20 albums parus Nos chroniques dans cette série :