Life T4, manga chez Kurokawa de Suenobu ©Kurokawa édition 2009

Life T4

Pendant que Katsumi tente de violer Ayumu, Manami prépare sa terrible vengeance. Un volume qui nous tient en haleine autant qu’il nous émeut.

L'histoire : Katsumi a réussi à entrer dans la chambre d’Ayumu et la demoiselle est complètement terrorisée. Pour tenter de l’empêcher d’approcher, elle lui lance un livre à la figure mais le jeune homme l’esquive sans problème. Il s’approche alors d’Ayumu et lui tend son bouquet de fleurs avec un grand sourire. La jeune fille, toujours recroquevillée au sol, s’en saisit pour le frapper au visage et déclare qu’elle va tout raconter, à commencer par Manami. Seulement, cela ne suffit pas à arrêter Katsumi qui la menace alors de tout dévoiler à propos de son penchant pour l’automutilation. Il profite de l’étonnement de sa victime pour allonger de force Ayumu sur le lit en lui murmurant à l’oreille que personne ne la croira jamais. Il commence ensuite à déboutonner son pantalon et, n’arrivant pas à se défaire de l’étreinte, Ayumu appelle sa mère au secours. Pendant ce temps-là, Manami s’apprête à entrer dans un love hotel avec un garçon qu’elle vient de rencontrer dans la rue. Heureusement, elle croise ses amies avant de pénétrer dans l’établissement et fond en larmes devant elles. Maintenant, elle sait que les jeunes filles avaient raison pour Ayumu et elle a une furieuse envie de se venger…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Ce volume nous plonge directement dans l’enfer que vit Ayumu avec Katsumi qui tente de la violer, mais cela n’est encore une fois qu’un prélude à son cauchemar. En effet, en plus d’être harcelée par le petit ami de Manami, cette dernière finit de rassembler toutes les filles de leur classe autour d’elle et celles-ci se montrent vraiment impitoyables. Que ce soit pour la cruauté des demoiselles ou le désespoir d’Ayumu, les réactions et les sentiments des personnages sont toujours justes et réalistes, et cela renforce le côté poignant du récit. On ne peut que vibrer et frémir au rythme d’Ayumu et, son histoire étant bouleversante, la lecture se montre parfois éprouvante mais il est impossible d’en décrocher les yeux. Si on laisse de côté le manque flagrant de décors et un tramage de fond parfois grossiers, les graphismes s’avèrent très corrects : personnages expressifs (les rictus de haine font d’ailleurs froid dans le dos), tramage abondant, découpage et mise en scène dynamique… Plus les volumes passent, plus l’histoire devient poignante et captivante, et la dernière scène nous laisse sur un suspense quasiment insoutenable.

  • scénar dessin


15 janvier 2009



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Life T4, manga chez Kurokawa de Suenobu ©Kurokawa édition 2009

15 janvier 2009

Kurokawa

Kurokawa shojo

voir la fiche officielle

9782351422991

ado / adulte

Chronique sociale, Sentimental

Shôjo

scénariste
dessinateur
 

Life série terminée en France
20 albums parus
série terminée au Japon
20 albums parus Nos chroniques dans cette série :