parution 10 décembre 2015  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Saint Seiya - The lost canvas chronicles T11

Aspros, le chevalier d’or des gémeaux, est devenu prêt à tout pour prendre la place du grand Pope, même à supprimer son frère jumeau Deuteros si nécessaire. Le récit peine un peu mais propose un affrontement épique et prenant.


 Saint Seiya - The lost canvas chronicles  T11, manga chez Kurokawa de Teshirogi, Kurumada
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2015

L'histoire :

Deuteros, le frère jumeau caché du chevalier d’or des gémeaux, Aspros, découvre ce dernier au milieu du groupe des pythies du sanctuaire, massacrées. Aspros lui assure qu’il n’y est pour rien mais Deuteros a du mal à le croire, d’autant plus que son frère se débarrasse des corps en les envoyant dans une autre dimension grâce au pouvoir des gémeaux. Autrefois prêts à tout pour se protéger l’un l’autre et briser la prophétie du destin néfaste des chevaliers jumeaux, Deuteros et Aspros ont aujourd’hui changé. Aspros a décidé de prendre le pouvoir au sanctuaire, et ce par tous les moyens, même en éliminant son propre frère ! Deuteros, quant à lui, doute de son jumeau alors qu’il a passé toute sa vie caché à s’entraîner pour lui venir en aide en cas de besoin. En s’entraînant à ouvrir lui aussi la porte dimensionnelle, Deuteros attire l’attention de Dégel, le chevalier d’or du verseau, qui enquête sur la disparition des pythies. Malgré ses doutes, Deuteros décide de couvrir son frère...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dédiée cette fois au chevalier d’or des gémeaux Aspros et à son jumeau Deuteros, cette onzième chronique met principalement en scène le combat de ce dernier contre puis aux côtés du chevalier d’or du verseau, Dégel, contre deux des plus puissants guerriers d’Arès, des berserkers du passé qu’Aspros a fait revenir à la vie. On regrette qu’il y ait quelques incohérences et que le récit peine parfois à avancer. Pas étonnant, lorsqu’on lit la préface de l’auteur qui avoue avoir eu énormément de mal avec cette histoire. Par contre, le combat contre les guerriers d’Arès est des plus épiques et ravira probablement les fans par son côté entier et tragique. Les guerriers d’Arès sont très charismatiques et à peine sont-ils revenus d’entre les morts qu’ils sont déjà en effervescence (contrairement à Aspros, qui malgré son nom n’est pas effervescent mais plutôt calme !). Normal, pour des berserkers ! Pas de méchant en demi-mesure cette fois-ci donc, et c’est tant mieux. Le reste est complété de quelques flash-backs bien placés et intéressants. Les dessins de la mangaka ne sont pas en reste, avec des planches extrêmement impactantes tout du long de ce combat qui s’étale sur la majeure partie du volume. Globalement, en dehors des quelques soucis évoqués plus haut, c’est donc encore un tome plutôt enthousiasmant qu’il nous est donné de lire.

voir la fiche officielle ISBN 9782368522110