Waltz T3, manga chez Kurokawa de Isaka, Osuga ©Kurokawa édition 2012

Waltz T3

Dominé par un unique désir d’accumuler beaucoup d’argent, Iwanishi sait comment manipuler ses tueurs à gages et se sert de ses talents de négociateur pour passer un marché avec les Tic Tac. L’histoire continue de creuser sa tombe.

L'histoire : Quand Iwanishi recrute un nouveau tueur à gages, il procède toujours de la même façon, c’est-à-dire en lui racontant son passé. Autrefois, il était un banquier sans scrupule et sans pitié mais le suicide d’un de ses clients le fit virer par son patron. Du coup, il devint usurier et c’est tout naturellement qu’il a fini par devenir employeur de tueur à gages. Il s’est fixé comme ligne de conduite de ne jamais s’attacher à personne mais explique à chaque nouvel employé qu’il se sent prêt à lui faire confiance. En fait, tout ce qu’il leur raconte n’est que du pipeau car tout ce qui l’intéresse est de se faire beaucoup d’argent sur le dos des autres, mais cela fonctionne à chaque fois. Après avoir trouvé une nouvelle recrue, Iwanishi se rend au QG des Tic Tac pour négocier. Il sait que cela est dangereux mais il a une proposition très intéressante à leur faire...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  La recherche du briseur de nuques s’intensifie clairement ici : la cigale en fait une affaire personnelle, le clan Tic Tac l’a désigné comme sa cible et le pauvre Ichigohara souhaite mettre les choses au clair avec celui qui lui ressemble. Malheureusement, quel que soit le côté où on regarde, le récit se montre désespéramment mauvais. En effet, le changement de comportement de la cigale manque de crédibilité, son employeur a des réactions encore plus improbables, Ichigohara n’est qu’un pleutre pleurnichard sans intérêt, les Tic Tac s’avèrent être des branquignols... Quant aux avancées en elles-mêmes, il n’y en a finalement pas vraiment et on se contente de voir les personnages se croiser et se perdre de vue. On fait certes connaissance avec le fameux briseur de nuques mais, là encore, on n’est pas convaincu par le personnage : on ne comprend pas sa réaction vis-vis d’Ichigohara et son envie d’exécuter un tueur en série (dont on n’avait pas entendu parler auparavant) car ce dernier « ne tue pas pour des bonnes raisons » est tout simplement ridicule. Bref, le scénario parvient encore à s’enfoncer...

  • scénar dessin


12 août 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.60-5% = 6.27

sur


 Waltz T3, manga chez Kurokawa de Isaka, Osuga

23 août 2012

Kurokawa

Kurokawa shonen

voir la fiche officielle

9782351426500

ado / adulte

Fantastique - Etrange, Thriller

Seinen

scénariste
 

dessinateur
 

Waltz série terminée en France
6 albums parus
série terminée au Japon
Titre en VO : Waltz
6 albums parus Nos chroniques dans cette série :