Samidare, Lucifer and the biscuit hammer T2, manga chez Ototo de Mizukami ©Ototo édition 2012

Samidare, Lucifer and the biscuit hammer T2

Samidare et Yûhi font la connaissance de deux autres chevaliers mais vont être affectés par le décès d’un proche. Encore une fois, le récit se montre étonnant et décalé.

L'histoire : Yûhi et Samidare font leur jogging lorsqu’ils tombent sur Hangestu. La princesse veut une revanche contre lui car elle n’avait pas réussi à le toucher la veille. Elle va alors chercher un bout de bois pour l’attaquer et Hangetsu en profite pour l’entraîner à se battre. Pendant ce temps, Yûhi interroge Ludo, le chien de Hangetsu, sur le Biscuit Hammer et les incantateurs, mais l’animal n’en sait pas plus que Noy sur le sujet. A force d’attaquer dans le vide, Samidare n’en peut plus et Hangetsu lui propose de l’entraîner de nouveau demain si cette dernière accepte de lui prêter en échange des shôjo mangas. Tous se rendent donc chez la princesse où Hangestu tombe immédiatement amoureux de la grande sœur de cette dernière, Himare. A la fin de la journée, tous s’apprêtent à rentrer chez eux mais, avant de partir, Yûhi fait comprendre à la princesse qu’il se méfie de Hangestu : ce dernier pourrait apprendre la vérité sur leurs intentions de détruire la Terre eux-mêmes. De son côté, Ludo aussi se méfie car il sent qu’il y a quelque chose de louche chez Yûhi... Le soir venu, Yûhi est dans une supérette lorsqu’un monstre se montre devant lui. Le garçon fuit en ville et cherche un moyen d’en venir à bout seul mais il se retrouve rapidement dans une mauvaise situation. Heureusement, Hangestu apparaît et le sauve en utilisant son orbe tactile qui terrasse la marionnette de boue. Maintenant qu’il peut voir toute l’étendue de la puissance de cet autre chevalier, Yûhi se demande s’il ne devrait pas essayer de s’en débarrasser, sans attendre qu’il puisse se retourner contre eux...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Cette suite confirme le caractère particulier de la série en se montrant lui aussi assez décalé, en détournant plusieurs des codes habituels du genre et en nous surprenant même à plusieurs reprises. Cette fois, la princesse Samidare et Yûhi font plus ample connaissance avec le second chevalier Hangetsu. Tandis qu’ils s’enrichissent tous deux à son contact, que ce soit d’un point de vue physique ou psychique, l’ambiance reste ambivalente car ils doivent prendre garde à ce que Hangetsu ne découvre pas leurs véritables intentions, à savoir détruire la Terre eux-mêmes une fois qu’ils l’auront sauvée du Biscuit Hammer. Et de son côté, il semble que le duo Hangetsu / Ludo a aussi des doutes sur Yûhi... Puis, le récit prend un revers tragique et plonge de nouveau dans une ambiance bien plus sombre, encore une fois à l’aide d’un flash-back enrichissant le background de l’un des protagonistes mais aussi avec un décès inattendu ! Tout cela est accompagné en fond par une réflexion sur ce que c’est que d’être un adulte et le rôle de guide des plus jeunes qui y est associé. Enfin, on découvre un troisième chevalier et celui-ci va se montrer d’emblée bien plus problématique que Hangestu puisqu’il cherche à affronter Yûhi et semble bien avoir une mentalité de fou-furieux. Tous ces rebondissements permettent également aux deux personnages principaux d’évoluer pas mal, ce qui est d’ailleurs le cœur de l’histoire. Suivre un anti-héros lâche, faible, peureux, parfois même mal intentionné et manquant autant d’empathie que Yûhi, et le voir évoluer fait vraiment l’intérêt de la lecture. Il est en décalage total avec le monde qui l’entoure et pourtant beaucoup plus réaliste humainement que les héros habituels des shônen... La situation globale par contre ne bouge pas vraiment en dehors des rencontres avec les autres chevaliers... Même si pour le moment, suivre l’évolution des mentalités de Samidare et Yûhi nous suffit à rester accroché au volume, on attend maintenant d’en savoir un peu plus sur leurs ennemis et le pourquoi de la menace qui pèse sur la Terre. On espère donc que le prochain volet développera un peu plus ces aspects.

  • scénar dessin


24 juin 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 7.99-5% = 7.59

sur


 Samidare, Lucifer and the biscuit hammer T2, manga chez Ototo de Mizukami ©Ototo édition 2012

30 mai 2012

Ototo

Ototo Shonen

voir la fiche officielle

9782351806081

ado / adulte

Aventure - Action, Fantastique - Etrange

Shônen

scénariste
dessinateur
 

Samidare, Lucifer and the biscuit hammer série terminée en France
10 albums parus
série terminée au Japon
Titre en VO : Hoshi no Samidare
10 albums parus Nos chroniques dans cette série :