parution 04 juillet 2012  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Shôjo

Tsubaki love T9

Seule sur l’île avec Kyôta, Hibino craint que le jeune homme n’en profite pour tenter de faire des choses cochonnes avec elle. Une grande avancée mais un déroulement navrant.


 Tsubaki love T9, manga chez Panini Comics de Kanan
  • Notre note : Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • Scénario : Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • dessin : Red Star Red Star Grey Star Grey Star
©Panini Comics édition 2012

L'histoire :

Hibino et Kyôta ont raté le dernier bateau pour quitter l’île. La demoiselle est abattue car elle pense déjà à la sanction qui l’attend et n’a pas son téléphone pour prévenir son amie Miho. Puisqu’ils ne peuvent pas rejoindre le pays avant le lendemain, Kyôta décide de profiter de la journée avec Hibino et ils vont alors manger une glace ensemble. Au bout d’un moment, Kyôta reçoit un appel de Hal qui leur annonce que leur absence n’a pas été remarquée par les professeurs et qu’il va les couvrir autant qu’il peut. Le soir, Hibino et Kyôta se font passer pour des étudiants afin de louer une chambre d’hôtel pour la nuit. Cependant, Hibino n’est pas rassurée de passer la nuit seule avec Kyôta car elle craint que le jeune homme ne veuille lui faire des choses cochonnes...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La première fois de Hibino est au centre de ce volume car la demoiselle hésite à passer à l’acte durant tout le volume. Dans le premier tiers, la jeune fille se retrouve seule avec Kyôta et craint qu’il ne lui saute dessus. Les inquiétudes des jeunes gens sont plutôt risibles car la demoiselle n’envisage pas un instant de dire non alors qu’embrasser le garçon la met déjà mal à l’aise, et on nous fait croire que celui-ci est tellement amoureux que qu’il ne la force pas à coucher comme si cela relevait d’un comportement exceptionnel. Quant au manque de professionnalisme des professeurs qui ne remarquent même pas la disparition de deux lycéens pendant toute une nuit, voilà un bel exemple de n’importe quoi ! Puis, arrivent les vacances d’été où Hibino se rend compte qu’elle ne peut rien faire d’autre que pleurer quand Kyôta n’est pas auprès d’elle : du coup, elle décide de faire l’amour avec le garçon pour que celui-ci comprenne qu’elle l’aime (pour elle, il n’y a pas d’autre manière de faire apparemment)... A défaut d’avoir des comportements autres qu’affligeants, les personnages ont au moins le mérite de prendre des décisions qui font avancer grandement l’histoire, mais pas assez pour nous captiver. Au final, toujours rien d’intéressant à l’horizon.

voir la fiche officielle ISBN 9782809425109