parution 16 mai 2012  éditeur Pika  collection Pika shônen
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Shônen

A Town where you live T7

Lors de la soirée de la kermesse, Haruto va se déclarer à Yuzuki mais celle-ci le prend au dépourvu en annonçant qu’elle n’est pas prête pour une histoire d’amour alors qu’elle va bientôt partir. L’histoire se renouvelle un peu et c’est tant mieux.


A Town where you live T7, manga chez Pika de Kouji
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2012

L'histoire :

La soirée de la kermesse est maintenant bien avancée et Haruto s’est enfin décidé à emmener Yuzuki loin du feu. Croyant qu’il va faire une déclaration à la demoiselle comme c’est la coutume, Narumi se place sur son chemin et annonce qu’il avait l’intention d’emmener Yuzuki lui-même. Il lui fait également remarquer que Kotoné l’attend et qu’il devrait plutôt retourner auprès d’elle et lui laisser le champ libre avec Yuzuki. Pourtant, Haruto insiste : il s’excuse auprès de Kotoné et emmène tout de même Yuzuki à l’écart. Là, il s’apprête à dévoiler ses sentiments à la jeune fille mais cette dernière lui coupe l’herbe sous le pied : elle le remercie de l’avoir éloignée de Narumi pour l’empêcher de se retrouver dans l’embarras avec celui-ci, avant d’enchaîner en annonçant que, de toute manière, elle ne pourrait pas répondre à des sentiments amoureux puisqu’elle va bientôt s’en aller. Haruto ne sait plus ce qu’il doit faire, mais va pourtant faire sa déclaration à demi-mots. Yuzuki a bien compris les sentiments du garçon mais, sans pour autant le repousser, elle se montre claire : il ne lui reste que 6 mois avant de retourner à Tokyo et elle ne veut pas qu’ils entament une histoire qu’ils devront briser dans si peu de temps...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ca y est, après 6 volumes, Haruto et Yuzuki se décident enfin à franchir le pas et se déclarent (d’abord de manière détournée, puis franchement) l’un à l’autre. Mais la jeune fille doit repartir à Tokyo dans quelques mois seulement, et elle refuse donc d’entamer une histoire d’amour qui les ferait bientôt souffrir tous les deux lorsqu’ils seront obligés de se séparer. Se pose alors la question de la viabilité d’une relation à distance, mais Yuzuki ne croit pas que cela soit possible... Avec la fin de l’année scolaire et le début d’une nouvelle, l’auteur en profite donc pour changer pas mal la donne, que ce soit avec les protagonistes principaux ou avec leurs amis au second plan. Evitant ainsi le piège des histoires à rallonge où les couples se cherchent durant toute la série, le mangaka propose donc l’alternative intéressante de mettre en scène la déclaration d’amour et juste après la séparation et l’épreuve d’une relation à distance alors même que les amoureux n’ont pas eu le temps de consolider le lien qui les unit. Et pour ne pas qu’il n’y ait que cela, chacun de son côté (enfin, surtout Haruto dans ce volet) va évidemment continuer à évoluer, ce qui complique les choses mais rend le récit d’autant plus intéressant. Ainsi, Haruto va faire un petit boulot qui va à la fois le lancer sur l’idée qu’il pourrait bien faire de son passe-temps (la cuisine) son métier, et également le faire rencontrer une jolie jeune fille qui partage sa passion. Bref, le récit se renouvelle sur bien des points et on n’est pas déçu par ces rebondissements qui confirment que l’auteur gère son titre un peu différemment des canons du genre, ce qui est bienvenu. Les graphismes sont quant à eux toujours relativement soignés mais ne propose cette fois qu’un fan-service presque inexistant à deux ou trois illustrations près. Pour conclure sympathiquement, l’auteur nous offre un chapitre spin-off qui présente l’histoire d’amour naissante entre la sœur de Yuzuki à Tokyo et l’un de ses camarades. Là encore, les choses sont plus intéressantes qu’il n’y paraît de prime abord et on conclut donc la lecture de ce tome sur une bonne impression supplémentaire. Volume après volume, la série confirme toujours un peu plus qu’elle est d’un cran supérieure à Suzuka en terme de scénario (mais en moins sexy), et c’est donc avec plaisir qu’on en suivra les développements dans les prochains opus.

voir la fiche officielle ISBN 9782811606749