parution 01 décembre 2011  éditeur Pika  collection Pika shôjo
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Blaue rosen T5

Akira est en rivalité avec un(e) prétendant(e) de Mizuki qui tente par tous les moyens à les séparer, puis les deux amoureux devront résoudre une grave crise de couple : Mizuki n’arrive pas à dire « je t’aime » à Akira. Un dernier opus désolant.


 Blaue rosen T5, manga chez Pika de Shinjo
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star
©Pika édition 2011

L'histoire :

Dans la remise où il a été piégé, Akira se fait brutaliser par deux garçons qui ont bien l’intention de le violer et, comme il s’est cogné la tête, le jeune homme ne réagit pas tout de suite et ne se défend pas... De leur côté Rui et Ran se rendent compte qu’ils ont laissé une faille dans leur surveillance et partent donc en courant jusqu’au local. Là, ils retrouvent Akira avachi sur le sol, à moitié nu : sont-ils arrivés trop tard ? Pendant ce temps, Mizuki est abordée par Tsubasa. Comme elle ne se rappelle plus d’elle, Tsubasa lui rafraichit la mémoire : lors d’un voyage scolaire à Kyôto, Mizuki était perdue et avait été aidée par une maiko, qui n’était autre que Tsubasa. Ce n’est pas tout car la jeune fille lui apprend aussi qu’elle l’a vu embrasser Akira mais qu’elle gardera ce secret. Cependant, elle pense qu’Akira est attiré par les hommes et que c’est pour cela qu’il sort avec elle qui ressemble tant à un garçon. Ce que Mizuki ne sait pas encore, c’est que pour prouver sa théorie, Tsubasa a orchestré l’agression du jeune homme qui vient d’avoir lieu. Qui plus est, elle va bientôt découvrir également que Tsubasa est en réalité un homme...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En lisant les commentaires de l’auteur, on apprend qu’il s’agit ici du dernier tome, mais qu’une seconde saison est prévue au programme. De fait, il n’est donc pas étonnant de voir l’histoire se conclure plus ou moins dans les présents chapitres. Malheureusement, cela se fait de manière bien maladroite : le couple de héros passe son temps à se déchirer et à se lancer de grandes phrases stéréotypées, tout cela juste car la jeune fille n’arrive pas à dire à voix haute qu’elle aime son compagnon ! Et, évidemment, ce dernier ne peut souffrir qu’elle ne le lui dise pas et se torture pour trouver un moyen pour que cela arrive ! L’intrigue vole donc assez bas, mais ce n’est pas tout car en plus ces derniers chapitres semblent avoir été un peu bâclés. Les enchaînements sont trop brusques d’une partie à l’autre, à tel point qu’à un moment on se demande même s’il n’y a pas eu un problème avec l’édition et qu’il manquerait des pages. Mais non, c’est juste qu’arrivée de la fin du chapitre en question, la mangaka avait visiblement mieux à faire qu’à chercher la subtilité pour sa conclusion et s’est donc contentée d’une pirouette... Par ailleurs, ladite fin ne résout pas vraiment l’histoire du chapitre, ce qui renforce l’impression que l’auteur prend tout cela par-dessus la jambe et se contente de passer vite à autre chose. Rajoutons à cela d’autres mauvais points : quelques incohérences, comme l’un des camarades du héros qui est visiblement amoureux de lui mais essaye de sortir avec la petite amie de ce dernier, plus le fait que la mangaka insiste très lourdement sur le fan-service pour faire plaisir à ses lectrices, mais là encore sans chercher à y mettre les formes correctement. En résumé, il s’agit donc surtout d’un manga creux au scénario juste digne d’un dôjinshi et dont le seul but et de faire fantasmer les lectrices sans s’encombrer de détails. Tout cela est d’autant plus décevant que la série avait mal commencé mais avait su après cela remonter légèrement le niveau. A réserver aux midinettes les moins exigeantes, donc.

voir la fiche officielle ISBN 9782811605780