parution 11 mai 2016  éditeur Pika  collection Pika Graphic
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

Forget sorrow

Xuan fuit son fiancé violent et retourne habiter chez ses parents. Elle tente de vivre en paix et elle demande à son père de lui raconter l’histoire de sa famille. Un témoignage émouvant, intéressant et passionnant !


Forget sorrow, manga chez Pika de Yang
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2016

L'histoire :

Xuan porte un nom lourd de sens puisqu’il signifie « l’oubli du chagrin ». Son père a sûrement voulu l’appeler ainsi en référence à ses racines chinoises. Mais la guerre, le communisme et la famine l’ont forcé à quitter la Mandchourie, et sa fille, Xuan, est donc née à Taiwan. La famille s’est ensuite installée en Californie et Xuan a grandi en étant bercée par la culture occidentale, mais avec des parents attachés à leurs racines orientales. Xuan se trouve un fiancé mais, hélas, celui-ci devient violent. Xuan le quitte et retourne chez ses parents. Mais le fiancé la harcèle et cherche à lui faire du mal. Grâce à son père, elle part étudier un temps en Chine mais elle ne parvient pas à trouver la paix, la faute à la pauvreté et la répression. Xuan retourne ensuite de nouveau chez ses parents. Une nuit orageuse, elle se glisse dans le lit de ses parents et demande à son père de lui raconter son histoire et celle de sa famille...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il aura fallu près de 20 ans à Belle Yang pour nous livrer ce récit, qui est autobiographique. Elle nous raconte donc son histoire, mais ce n’est pas uniquement la sienne : c’est à la fois celle d’une famille, d’un peuple, d’un monde. Cela commence comme un drame domestique (une femme battue échappe aux coups en retournant chez ses parents mais la peur et le danger subsistent), avant que le père de Xuan ne lui ouvre ses souvenirs et son cœur. C’est alors une saga familiale qui nous est contée : plusieurs générations sont décrites avec leurs modes de vie, leurs pensées, leurs désirs. Mais, avec la seconde guerre mondiale, le communisme de Mao et la famine, les coups durs s’enchaînent et mettent à mal les liens familiaux. Certains vont se rompre pour mieux se reconstruire, d’autres vont s’effilocher et les derniers vont tous simplement casser. Et, bien sûr, l’histoire de la Chine et un pan de sa culture nous sont dépeints dans ses grandes lignes. Souvent bouleversant, parfois révoltant, toujours sincère et enrichissant, le récit ne laisse pas insensible et nous prend immanquablement dans ses filets. La mise en page ne paye quant à elle pas de mine et il n’y a aucun tramage mais, en y regardant de plus près, c’est bien la seule chose à reprocher aux graphismes. Ceux-ci donnent vie à des personnages hauts en couleurs et charismatiques, les animaux et les décors n’étant pas en reste. Forget Sorrow est un titre personnel indéniablement bouleversant et palpitant : à lire absolument !

voir la fiche officielle ISBN 9782811623098