parution 17 mars 2010  éditeur Pika  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Fantastique - Etrange Shôjo

Twilight – Fascination, T1

Dans sa nouvelle ville, Bella rencontre un jeune homme singulier qui semble cacher bien des mystères. Certains prétendent même qu'il s'agirait d'un vampire... Une adaptation sympathique mais un peu lente au démarrage.


 Twilight  – Fascination, T1, manga chez Pika de Meyer, Young
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2010

L'histoire :

Bella, 16 ans, quitte la chaleur de Phoenix, sa mère et le nouveau compagnon de cette dernière pour aller rejoindre son père vivant à Forks, une froide petite ville perdue. Accueillie à son arrivée par la pluie et son père, elle ne veut pas lui montrer que ce changement de vie l’accable, et même le cadeau de bienvenue de celui-ci - une voiture - ne suffit pas à lui remonter le moral lorsqu’elle pense à toutes les difficultés qu’elle va rencontrer ici, elle qui a tant de mal à se s’entendre avec les gens. Lors de son premier jour de lycée à Forks, elle n’a pourtant pas de problème pour nouer des relations amicales avec ses camarades de classes qui se montrent plutôt sympathiques. Mais certains des élèves du lycée attirent rapidement son attention par leur beauté étrange, leur élégance naturelle et leur façon d’être en retrait des autres. L’un d’eux, Edward, est dans sa classe mais le premier contact se passe plutôt mal : la seule place libre en cours étant à côté de lui, Bella s’y installe et voit que le jeune homme reste extrêmement tendu et nerveux avant de lui lancer un regard noir et de déguerpir dès que la sonnerie de fin se fait entendre. En passant au bureau des élèves, elle le surprend ensuite en train de demander à ce qu’on le change de classe et Bella a du mal à croire que sa seule présence ait pu autant le dégouter. Après cela, Edward ne remet pas les pieds en cours durant toute une semaine et, lorsqu’elle le revoit enfin, il lui adresse la parole comme si de rien n’était, sûr de lui et naturel. Au final, Bella ne sait plus quoi penser, mais ce qui est sûr, c’est que le jeune homme la fascine de plus en plus...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce que l’on retiendra en premier de cette adaptation au format bande dessinée, c’est en toute bonne logique les graphismes, très bons : trait réaliste, principalement lors des gros plans sur les visages (en tout cas ceux des humains normaux) qui ressemblent à des portraits joliment détaillés (au niveau des lèvres et des yeux surtout), tramage omniprésent mais bien utilisé avec de nombreuses nuances très fines (numériques évidemment), un rendu original (style « crayonné », comme utilisé pour le jeu Hotel Dusk sur DS), variations des styles de dessins intéressantes lors des flashbacks ou des rêves par exemple, touches de couleurs bienvenues de-ci de-là (parfois sur des pages entières, parfois seulement sur un élément important), vêtements et coupes de cheveux très travaillés et très réalistes (avec un petit côté croquis de mode), travail à partir de photos pour les décors... En résumé, tout cela est très soigné, pour un rendu final assez beau. Quelques ratés existent cependant, comme par exemple les tremblements d’Edward ou ses expressions faciales à la Keanu Reeves, c'est-à-dire presque inexistantes. L’histoire est intéressante et l’adaptation a été directement gérée par Stephenie Meyer, l’auteur des romans, mais là encore, on regrette quelques points, comme par exemple le fait que la relation entre Edward et Bella évolue aussi vite (après des années de secrets, il lui avoue qu’il est un vampire un peu trop facilement mais bon... ça a aussi un côté romantique « je t’ai choisie tout de suite »...), ou que ce premier tome ne soit consacré qu’à cela (finalement, les héros passent tous ces chapitres à se renifler avant de s’avouer leurs sentiments et le fait qu’il soit vieux et mort en ce qui concerne Edward). Un petit manque de rythme donc, surtout avec le flash-forward du début qui aurait bien collé avec un cliffhanger dans les dernières pages alors qu’on s’arrête ici dans un moment sans réelle intensité dramatique. Sachant néanmoins que chacun des tomes du roman originel fera l’objet de deux volumes au format manwha, on peut néanmoins se dire qu’il ne s’agit ici que d’une introduction et que l’histoire décollera un peu plus dans le prochain opus. Une adaptation graphique que les fans apprécieront sûrement, même si elle n’apporte rien de neuf à ce qu’ils ont déjà vu avec les romans et les films, mais que ceux qui ne connaissent pas encore Twilight pourront également apprécier.

voir la fiche officielle ISBN 9782811602451