Avoue que tu m’aimes T2, manga chez Soleil de Oda ©Soleil édition 2012

Avoue que tu m’aimes T2

La nouvelle chanson de Suzuhara cartonne. De son côté, Oozeki va devoir faire face à son passé de manière assez brutale. Un peu de mieux mais le récit reste moyen.

L'histoire : Le nouveau morceau de Suzuhara est enfin diffusé et, pour la première fois, le jeune homme apparait dans le clip même si son visage n’est pas très bien visible. Avec son physique très beau et une mélodie envoutante, les ventes décollent immédiatement et Oozeki passent beaucoup de temps au téléphone car les médias veulent absolument recevoir Suzuhara. Kamishiro charge la demoiselle de se rendre dans les magasins pour s’assurer que les ventes marchent bien et Suzuhara décide de l’accompagner. Seulement, le garçon ne passe pas inaperçu dans la rue et son identité est vite démasquée. Il prend donc la main d’Oozeki pour s’enfuir avec elle. Hélas, son genou la fait souffrir et elle doit s’arrêter. Ne connaissant pas son passé, Suzuhara s’inquiète et la jeune fille préfère partir que de lui dire la vérité. Plus tard, Kamishiro la charge d’aller à une soirée organisée par les entreprises pharmaceutiques Alpha. En entendant ce nom, Oozeki fait une drôle de tête mais accepte la mission. Kamishiro et Suzuhara vont rapidement réaliser que cela est en fait une terrible épreuve pour la demoiselle...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  En confrontant Oozeki à son passé, l’histoire va pleinement lancer le triangle amoureux. En effet, la demoiselle va faire face à l’entreprise qui aurait dû la recruter si elle avait continué dans le club d’athlétisme et à une ancienne rivale particulièrement désagréable. Si on a toujours du mal à voir en quoi cela est dégradant d’être manager d’une star au lieu d’athlète de haut niveau, cela permet néanmoins à Suzuhara et Kamishiro de se mettre en avant pour la protéger. Chacun a sa manière de faire et les paparazzis vont tenter d’en profiter pour créer un scoop. Là encore, le scénario ne présente rien d’original et ce sont les affres du monde de la musique qui nous intéressent le plus. Toutefois, le mystère autour de Kamishiro commence à s’éclaircir et notre curiosité est bousculée un chouia. On notera que le dernier quart du volume est occupé par une nouvelle datant tout juste d’avant cette série : prévisible jusqu’au bout, cette dernière a un rendu lui aussi moyen. En revanche, du côté des dessins, la qualité est de mise, alliant un trait fin soulignant le charme des personnages à un découpage dynamique. Bref, il y a un tout petit peu de mieux mais l’ensemble reste très moyen.

  • scénar dessin


11 juillet 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.99-5% = 6.64

sur


 Avoue que tu m’aimes T2, manga chez Soleil de Oda

22 août 2012

Soleil

Soleil Shojo

voir la fiche officielle

9782302023833

ado / adulte

Sentimental

Shôjo

Avoue que tu m’aimes série terminée en France
5 albums parus
série terminée au Japon
Titre en VO : Aishiterutte Ittemo Iiyo
5 albums parus Nos chroniques dans cette série :