parution 01 juillet 2008  éditeur Soleil  collection Soleil Manga
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Lovey Dovey T1

Saïka est une lycéenne qui fait semblant d'être pure et naïve pour se monter digne de celui qu'elle aime. Un premier volume assez sympathique.


 Lovey Dovey T1, manga chez Soleil de Oda
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2008

L'histoire :

Le lycée Kirisaki a séparé les élèves dans deux bâtiments selon les cursus : le « cursus normal » pour les élèves ordinaires qui travaillent beaucoup et le « cursus annexe » pour les enfants de familles aisées. Malgré une situation familiale des plus enviables, Keishi suit tout de même le cursus normal et la plupart des filles sont amoureuses de lui. C’est d’ailleurs pour cela que son amie d’enfance, Saïka, a intégré ce lycée elle aussi, même si les relations sentimentales sont interdites dans l’établissement et que la jeune fille fait partie du cursus normal. N’ayant jamais osé se déclarer à Keichi, Saïka se montre toujours sous son meilleur jour devant lui, ce qui lui vaut une réputation de fille classe, pure et intelligente. Un soir, en inspectant le bâtiment du cursus annexe, Saïka tombe sur l’élément le plus perturbateur : Kirisaki Shin. En voyant son air précieux, celui-ci l’embrasse et tente de la violer, mais la jeune fille ne se laisse pas faire et lui met un pain dans la figure. La jeune fille est furieuse mais, dès que Keichi arrive, elle reprend immédiatement un air docile. Intrigué, Shin décide d’en savoir plus sur Saïka et son comportement étrange…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Nous retrouvons ici l’auteur de Playboy Cafe (également chez Soleil) pour une nouvelle comédie sentimentale un peu plus intéressante que la série précitée. Comme dans la plupart des shôjos, nous avons affaire à triangle amoureux : Shin aime Saïka qui aime Keichi. Tout semble assez classique et le début est un peu gros (Saïka refuse de se faire violer donc Shin tombe amoureux d’elle : no comment…), mais l’histoire trouve rapidement le ton adéquat et la lecture se révèle au final sympathique. Saïka montre un côté enjoleur à celui qu’elle aime (un beau gosse simplet), révèle son vrai caractère à Shin (le bad boy), et subit des brimades de la part des filles jalouses. L’intrigue est bien rythmée et les choses ne traînent pas en longueur puisque les jeunes gens se font déjà des déclarations. Graphiquement, on est dans le classicisme pur et dur du shôjo : traits fins, personnages beaux et expressifs, peu de décors… La qualité générale est moyenne mais l’ensemble est quand même assez agréable. Ce premier volume est donc plutôt divertissant et on est curieux de savoir comment va évoluer l’histoire.

voir la fiche officielle ISBN 9782302002500