parution 01 septembre 2008  éditeur Soleil  collection Soleil Manga
 Public ado / adulte  Thème Humour, Erotique, Sentimental Jôsei

Ma petite maîtresse T1

Chôko cherche un travail de secrétaire et va tomber sous la coupe d'un patron très exigeant. Un début prometteur.


 Ma petite maîtresse  T1, manga chez Soleil de Yoshihara
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2008

L'histoire :

La famille de Chôko était très riche et avait de nombreux domestiques jusqu’à ce que la petite fille ait sept ans. Une crise économique les a depuis complètement ruinés et leurs servants sont partis, la séparation d’avec Cha Chan, un des plus jeunes domestiques, étant terrible pour Chôko. Treize ans plus tard, ses parents tiennent désormais un restaurant de nouilles et Chôkô, étant devenue une belle jeune femme, se met à chercher du boulot. Lors d’un entretien dans une grande société, on lui demande si elle est vierge et, d’abord choquée, la demoiselle fait semblant de ne pas avoir compris mais est finalement obligée d’avouer qu’elle n’a jamais fait l’amour. En sortant de là, elle se jure de ne jamais travailler pour ces pervers mais aucune autre société n’accepte de la prendre. Elle se résigne donc à aller dans la société en question et, en interrogeant les autres nouvelles employées, elle se rend compte qu’elle est la seule à avoir été harcelée sexuellement. Comme si cela ne suffisait pas, Chôko découvre que son chef est l’homme de l’entretien et celui-ci se montre particulièrement désagréable…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après Darling (Panini) et Itadakimasu (Soleil), Yuki Yoshihara revient avec une nouvelle histoire comico-sentimentale. Si vous avez déjà lu les titres précités, vous ne serez pas vraiment dépaysés car l’auteur reste dans son domaine de prédilection. Ici, on découvre Chôko, une ancienne noble, qui travaille dans une grande société pour un chef rigide qui n’est autre que son ancien domestique. Rapidement, les rapports dominants / dominés se confondent et on prend plaisir à suivre ce couple attachant. En effet, Cha Chan se montre soit doux soit autoritaire, mais il ne peut s’empêcher de considérer Chôko comme sa petite maîtresse. L’amour pointe donc rapidement son nez (mais on n’en est pas encore aux scènes coquines) et l’humour occupe une place prépondérante, notamment à travers les grimaces de Chôko. Les graphismes sont eux aussi agréables : le trait est fin et le découpage intéressant, les personnages sont beaux et expressifs, et les décors et le tramage sont soignés. Au final, ce premier volume se lit avec plaisir et nous fait passer un bon moment. A suivre…

voir la fiche officielle ISBN 9782302004009