parution 24 août 2018  éditeur Taïfu comics  collection Taïfu yaoï
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Erotique Yaoï

A beautiful sunny day

Harehito et Ôjirô travaillent ensemble comme récupérateurs-réparateurs, mais le premier ne semble pas en mesure de réparer le cœur du second. Une idée qui aurait pu être mieux exploitée.


A beautiful sunny day, manga chez Taïfu comics de Ueda
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Taïfu comics édition 2018

L'histoire :

Harehito et Ôjirô sont des récupérateurs-réparateurs : ils prennent les objets dont les gens se débarrassent puis leur donnent une seconde vie. Ôjirô s’occupe surtout de la partie informatique, tandis que Harehito fait des miracles avec les petits appareils et les grosses machines. Son talent lui a permis d’acquérir une solide réputation. En revanche, il y a deux choses qu’il ne parvient pas à réparer : un objet légué par son grand-père et le cœur d’Ôjirô. S’il en parle en rigolant, Ôjirô ne parvient pas à sourire. Il a en effet été ramassé par Harehito qui lui a donné une nouvelle vie mais ses blessures psychologiques sont encore là. Harehito le sait-il ou bien est-il aveugle à ce point-là ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’idée de la métaphore entre les machines et le cœur est plutôt bien trouvée. Le parallèle est assez évident dans le contexte (deux hommes au cœur brisé qui réparent des objets jetés...) et, pour ceux qui auraient du mal à le voir, le scénario insiste beaucoup dessus. Un peu trop même. Cela a hélas tendance à faire baisser l’intensité des émotions et rendre l’histoire moins délicate qu’elle n’y paraît. De même, l’auteur explique qu’elle avait d’abord eu une idée de décors fantastique et d’humanoïdes qu’on peut jeter ; on aurait aimé qu’elle la garde. A la place, on a le droit à une tentative d’abandon réel qui manque un peu de crédibilité. L’intrigue n’exploite pas complètement son potentiel et le résultat est en-dessous de nos attentes. Idem pour les graphismes qui ne mettent pas en valeur les silhouettes de ces messieurs. Un peu gâché donc.

voir la fiche officielle ISBN 9782375061169