Akumetsu  T16, manga chez Taïfu comics de Tabata, Yogo ©Taïfu comics édition 2009

Akumetsu T16

Shô fait prendre conscience à Harimoto, Yamada et Kirishima qu’il n’y a pas de meilleur moment pour tenter de faire bouger les choses. Malgré un démarrage un peu lent, ce volume de transition se montre captivant.

L'histoire : Shô est au restaurant avec Harimoto, Yamada et Kirishima. Le jeune homme leur fait remarquer qu’Akumetsu ne s’attaque pas à la petite criminalité comme, par exemple, le type louche qui se dirige vers la caisse en tenant un peu trop fermement son sac : peu importe ce que fera ce dernier, et ce pour une seule et unique raison, c’est que c’est le travail de ses interlocuteurs. En entendant cela, Yamada décide d’intervenir mais Harimoto lui fait remarquer qu’il ne ferait que compliquer les choses et préfère y aller à sa place, même s’il est blessé et se déplace avec une béquille. Le type louche pose son sac sur le comptoir et, quand la caissière lui demande avec un grand sourire comment il souhaite payer, il met la main dans son sac tout en bafouillant. C’est alors que Harimoto arrive à la caisse : il pose fermement son addition sur le sac du type louche et demande un reçu au nom du commissariat central. Aussitôt, l’homme panique et déguerpit en oubliant ses affaires, le sac contenant un revolver, et en oubliant également de payer. Après cela, Shô explique à Harimoto, Yamada et Kirishima qu’il n’est pas difficile de faire respecter l’ordre et qu’ils devraient en profiter puisqu’ils ne sont plus enchaînés par l’administration pendant encore au moins une semaine...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Alors que le volume précédent était clairement intense, celui-ci s’ouvre sur des chapitres qui traînent en longueur, la discussion entre Shô et les responsables de la sécurité n’apportant au final pas grand-chose. Il en va de même pour la conférence de presse organisée par Murase, et ce malgré les menaces d’Akumetsu envers la presse dont les dérives sont dénoncées. Néanmoins, l’histoire se rattrape lorsque la police décide de collaborer avec Kitagami, un yakusa haut placé dans le clan Takimaru. Là, les choses deviennent plus intéressantes dès lors que la mafia japonaise fait son entrée en scène : non seulement on découvre un aspect méconnu de cette organisation, mais Kitagami va employer les grands moyens pour forcer Shô à avouer qu’il est Akumetsu. Entre baston et torture, la deuxième moitié du volume justifie à elle seule la lecture : à la fois intense et captivante, elle parvient à nous accrocher jusqu’à la dernière page. Comme toujours, la mise en scène est travaillée et les graphismes font ressortir la violence de manière très réaliste. Bien que lent au début, ce volume de transition n’en demeure pas moins intéressant et nous laisse sur un suspense de folie !

  • scénar dessin


20 novembre 2009



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Akumetsu  T16, manga chez Taïfu comics de Tabata, Yogo ©Taïfu comics édition 2009

27 août 2009

Taïfu comics

Taïfu Seinen

voir la fiche officielle

9782351803387

ado / adulte

Aventure - Action, Fantastique - Etrange

Seinen

scénariste
 

dessinateur
 

Akumetsu série terminée en France
18 albums parus Titre en VO : Akumetsu
Nos chroniques dans cette série :