parution 01 juillet 2008  éditeur Taïfu comics  collection Taïfu Ecchi
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Sentimental Ecchi

Change Hi Fu Mi T6

Pour la rentrée, Ginga est intégrée au lycée, et Kosukegawa est bien décidé à embrasser rapidement Motoko. Un tome sympathique mais qui ne fait pas avancer l'histoire.


 Change Hi Fu Mi T6, manga chez Taïfu comics de Sakaguchi, Iwasawa
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Taïfu comics édition 2008

L'histoire de la série :

Kosukegawa est un otaku fan des héros de type « Kamen Reder ». Il tombe un jour sur une de ses camarades de classe, Motoko, en train de se faire prendre à partie par un playboy prêt à la violer dans une ruelle. Mais, alors que le garçon faible et sans talent ne sait pas quoi faire pour l’aider, la jeune fille timide et effacée change soudain de caractère pour devenir une combattante sûre d’elle, capable de mettre à mal n’importe quel agresseur. En fait, la jeune fille a été élevée par trois grands experts en techniques de combat et ses entraînements intensifs l’ont poussée à se forger trois autres personnalités qui refont surface lorsqu’elle est en danger : Hibiki, Fujiko et Mikiro. Depuis ce jour, Kosukegawa n’a d’yeux que pour sa nouvelle amie et celle-ci voit en lui son confident…

L'histoire :

C’est la rentrée des classes et Ginga rentre officiellement au lycée. Pour qu’elle soit au niveau, Hino et Motoko ont consacré leurs vacances à lui donner des cours particuliers et Kosukegawa n’a donc pu voir Motoko durant toute cette période. Ils ne se sont donc pas vraiment revus depuis sa déclaration et le jeune homme ne pense qu’à trouver une occasion de l’embrasser. De son côté, Ginga se perd dans le dédale des couloirs et suit alors un élève de sa classe, pensant qu’il la mènera dans la salle de cours. Mais celui-ci se dirige vers le toit : il est venu défier les élèves de terminale présents afin de devenir l’homme le plus fort du lycée. Pourtant, après les avoir étalés pour prouver sa supériorité, ses victimes lui annoncent qu’ils ne sont pas les plus balèzes : il y a en effet un élève de première qui est considéré comme étant le plus fort de l’établissement. C’est là-dessus qu’arrive Ginga qui lui annonce qu’elle connaît l’élève en question. Elle mène alors l’adolescent à Hino mais cette dernière lui souhaite juste bon courage pour sa démarche et, de toutes manières, l’homme ne compte pas défier une fille. Il déclare donc vouloir affronter l’homme le plus fort et, Ginga ne sachant pas qui est celui qui correspond à cette description, part demander à Kosukegawa de quoi il retourne. Ce dernier ne voulant pas mettre l’équipe de Judo dans une mauvaise posture, il décide donc de déclarer que c’est lui qui détient ce titre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après les précédents volumes qui apportaient un peu de neuf dans le déroulement des événements, ce nouveau tome se contente de suivre simplement l’histoire en place. Il ne s’y passe donc rien de très important au niveau scénaristique mais le tout reste divertissant, notamment car la dose de fan-service s’en voit fortement renforcée. La nouvelle année commence et Ginga intègre le lycée, l’anniversaire de Motoko et l’occasion pour Kosukegawa d’une petite sortie avec cette dernière, et le voyage scolaire est l’excuse pour isoler le pauvre héros avec quelques jeunes filles afin d’amener quelques quiproquos. Du classique, certes, mais qui reste sympathique. L’auteur met tout de même en place quelques éléments pour de vrais rebondissements à venir dans les prochains tomes et on attend donc de voir la série redécoller un peu. En attendant, on profitera des graphismes travaillés et parfois dénudés même si, en dépit d’un réel dynamisme des planches, l’auteur ne nous offre rien qui sorte vraiment de l’ordinaire. On regrettera aussi des soucis au niveau de l’édition en elle-même : problèmes d’adaptation graphique, quelques dialogues douteux (une des bulles se retrouve carrément vide !), et la page 156 que l’on retrouve à moitié imprimée en fin de tome après les bonus (?). Une lecture divertissante tout de même.

voir la fiche officielle ISBN 9782351802595