parution 01 septembre 2008  éditeur Taïfu comics  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Science - fiction Shônen

Cobra - Edition originale de luxe T1

L'arme absolue

Alors que sa vie ne l'ennuie, Johnson se paye un rêve sur commande et y vit les aventures de Cobra le pirate de l'espace. Mais il découvre peu après qu'il s'agissait en fait de ses propres souvenirs ! Une édition de luxe à destination des fans.


 Cobra - Edition originale de luxe  T1 : L'arme absolue (0), manga chez Taïfu comics de Terasawa
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Taïfu comics édition 2008

L'histoire :

Johnson est salarié dans une entreprise d’import-export et s’ennuie ferme dans sa vie monotone. Pour lui, chaque nouveau jour est comme une photocopie du précédent, même ce dimanche où son robot domestique vient le réveiller à 8h et le prévient qu’il va être en retard au travail, ce qui le met immédiatement de mauvaise humeur vu que, bien évidemment, il s’agit de son jour de repos. Mais il se rappelle soudain que c’est aussi le jour de la paye et, si ses quelques crédits gagnés à la sueur de son front ne lui suffiront pas pour un voyage interplanétaire, son robot domestique lui suggère à la place d’aller se payer un rêve hallucinatoire à la société Trip Movies. Ce faisant, Johnson se commande un rêve où il serait le commandant d’un cuirassé spatial entouré de belles femmes. Pourtant, une fois la machine en marche, ce n’est pas le rêve prévu qui est vécu. A la place, il se voit devenir le plus redouté des pirates : Cobra. Accompagné de sa fidèle partenaire Lady, il vit alors des tas d’aventures et se bat à l’aide d’un psychogun, une arme surpuissante cachée dans son bras gauche. En rentrant chez lui, Johnson rencontre un homme et trouve qu’il ressemble comme deux gouttes d’eau à Vaiken le pirate, un ennemi du Cobra de son rêve. Mais ce dernier se révèle s’appeler vraiment Vaiken et demande alors à Johnson de lui dire où se trouve le fameux Cobra dont il vient de parler. Ne sachant que répondre, Johnson est sur le point de se faire tuer lorsqu’il pointe instinctivement le bras gauche en direction de l’inconnu et qu’un rayon laser en sort pour le descendre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après la première édition sortie chez Dynamic, la seconde chez Taïfu au format Convini, puis l’édition du trentième anniversaire en couleur et retravaillée, voici donc la quatrième version de la série Cobra à sortir en France. Celle-ci présente pour la première fois les planches dans leur format originel, quadrichromie comprise, ainsi qu’une galerie d’illustrations et une histoire inédite de l’auteur qui, bien que totalement indépendante, pose déjà certains des éléments qu’on retrouvera plus tard dans la série. Il est par contre décevant de voir qu’après autant d’éditions françaises, on se retrouve encore avec des problèmes de traduction aussi flagrants que la désignation de la main droite lorsque Cobra pointe son bras gauche (page 30) ! L’histoire ne se présente plus et, même aujourd’hui, sait encore se montrer originale sur bien des points. Pour autant, ce n’est pas dans ces premiers chapitres que l’auteur déploie le plus son imagination, ni d’ailleurs qu’il est à son meilleur niveau graphique, malgré quelques très bonnes planches. Le style est encore assez vieillot : le tramage est assez peu utilisé au profit de l’encrage, le découpage reste assez casanier et les scènes d’action ne sont pas encore très bien rendues (enchaînements étranges de certaines cases, manque de mouvements…). Même la tête de Cobra et ses mimiques vont gagner en qualité plus tard dans la série. A la fin de ce tome, l’histoire inédite présentée est par certains aspects assez originale. Là encore, on reconnaît le style de l’auteur mais cette œuvre de jeunesse possède de gros défauts, notamment au niveau de la narration. Il est à noter que cette édition ne reprend par contre que la première saga de Cobra (d’où le titre « L’arme absolue ») et ne comptera donc que 3 tomes.

voir la fiche officielle ISBN 9782351802700