parution 22 septembre 2010  éditeur Taïfu comics  collection Taïfu yaoï
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Erotique Yaoï

Lovers and souls

Shinomiya, un étudiant détaché de tout, n'a pas de complexe à prostituer mais Mastuoka, un étudiant photographe gay, pourrait bien le faire changer d'avis. Une histoire triste mais intéressante.


Lovers and souls, manga chez Taïfu comics de Miyamoto
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Taïfu comics édition 2010

L'histoire :

A la fac, Shinomiya ne passe pas inaperçu à cause de sa beauté qui fait des ravages chez les filles comme chez les garçons. Pourtant, le jeune homme n’attache pas d’intérêt à son corps et les contacts avec les autres étudiants ne l’intéressent pas non plus. Régulièrement, il pose nu pour Matsuoka, à la fois étudiant et photographe gay, qui le paye aussi bien pour ces séances que pour des relations sexuelles. Shinomiya n’a en effet aucun scrupule à monnayer ses charmes : il travaille d’ailleurs dans un bar où il se prostitue, ce qui lui vaut une réputation d’obsédé. Cependant, à force de coucher avec Matsuoka qui se ruine pour lui, Shinomiya commence à être dégouté de ses clients...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après Au café Kichijôji et Vanilla Star, on a ici le plaisir de retrouver Kano Miyamoto avec ce one-shot nous invitant à suivre Shinomiya (un étudiant qui n’a goût à rien et qui se prostitue) dont la relation avec son photographe va prendre une tournure imprévisible. Si on peut s’attendre à un déroulement classique avec un happy-end, l’auteur nous a cependant réservé plusieurs surprises (dont un dénouement inattendu) et son histoire arrive à sortir des sentiers battus. Ancrée dans un ton sombre et plutôt réaliste, l’intrigue est immersive et, malgré quelques longueurs, intéressante notamment grâce à des sentiments bien exprimés. S’il est vrai que le trait manque parfois de finition et que les scènes de sexe manquent de piment, la qualité globale reste correcte : le découpage est dynamique, les pages sont plutôt fournies, le tramage est varié... Au final, ce one-shot se montre surprenant et mérite le détour rien que pour cela.

voir la fiche officielle ISBN 9782351804278